AFP

Liga - L'Atlético, vainqueur à Malaga (0-2), remonte à la 3e place

Sans vraiment briller, l'Atlético gagne toujours et remonte à la 3e place
Par Eurosport

Le 01/04/2017 à 22:38Mis à jour Le 01/04/2017 à 23:25

LIGA - L'Atlético Madrid a pris la 3e place provisoire du championnat en allant s'imposer à Malaga (0-2) samedi, lors de la 29e journée. Pas dominatrice mais efficace, l'équipe de Diego Simeone a marqué par Koke et Felipe Luis.

L'Atletico aura parfaitement géré son affaire. Malmenés pendant vingt minutes, les Colchoneros ont accéléré à deux reprises, une par mi-temps, pour s'imposer (0-2) sur la pelouse de Malaga, pour le compte de la 29e journée de Liga. Fernando Torres a profité de l'absence de Kevin Gameiro pour briller avec deux passes décisives. Grâce à ce succès, les joueurs de Diego Simeone s'emparent provisoirement de la 3e place en attendant la rencontre du FC Séville, ce dimanche.

Et de quatre ! Après Valence, Grenade et le FC Séville, l'Atletico Madrid a enchaîné une quatrième victoire consécutive en championnat sur la pelouse de Malaga. Mais difficile pour autant de se faire une idée sur la performance des hommes de Diego Simeone. Bien sûr, les Colchoneros auront encore fait preuve d'une sérénité et d'une lucidité sans faille, sans jamais s'affoler. Car, malgré le score, tout n'a pas été si facile pour les Madrilènes. Bien entrés dans la rencontre, les Andalous ont clairement eu le contrôle du ballon (62% de possession) et se sont créés de multiples occasions. Mais Oblak a été impeccable face à Keko (42e), Sandro (79e, 82e), Michael Santos (83e) et Rosales (85e) quand les joueurs de Michel n'ont pas simplement manqué le cadre (57e, 68e, 81e). Mais à cet instant, le match était déjà plié.

Filipe Luis et Antoine Griezmann lors de Malaga - Atletico Madrid en Liga le 1er avril 2017

Fernando Torres, décisif et précieux

Car, loin d'être brillant dans le jeu, l'Atletico a privilégié l'efficacité ce samedi soir. Alignés avec Fernando Torres seul en pointe et Griezmann sur le côté droit, les Colchoneros n'ont pas eu besoin de beaucoup d'occasions pour faire la différence. Kameni a beau avoir capté un tir lointain de Koke (5e) et une tête de Saul (22e), le gardien camerounais n'a rien pu faire devant Koke, qui a conclu un magnifique travail dos au but de Fernando Torres (26e, 0-1). Quelques minutes plus tôt, Oblak avait percuté du coude Keko en pleine surface mais Mr. Suarez n'a pas bronché. A tort. Malaga ne se savait pas encore mais il avait déjà laissé passer sa chance. Très tranquille avec cet avantage, l'Atletico a parfaitement géré sa deuxième période, laissant venir Malaga pour mieux exploiter les contres.

Sur l'un d'eux, au terme d'un mouvement grandiose entre Koke, Griezmann, Saul et Fernando Torres, le Français a manqué le cadre de près (73e). Mais, à peine une minute plus tard, Filipe Luis profitait d'une nouvelle passe décisive (involontaire encore) de « El Nino » pour tromper Kameni d'une balle piquée et inscrire le but du break (74e, 0-2). Très précieux pour son jeu dos au but et appliqué dans son travail défensif, Fernando Torres a clairement marqué des points ce samedi. Sans trembler, malgré les occasions andalouses, l'Atletico a tranquillement contrôlé sa fin de match et aurait même pu s'offrir un but fantastique dans les arrêts de jeu si Kameni n'avait pas repoussé la tentative de Correa au terme d'une remontée de balle d'école (90e). Qu'importe. Avec ce succès, les Colchoneros mettent la pression sur le FC Séville dans la course à la troisième place. Et c'est tout ce qui compte.

"F. Torres a réalisé deux passes décisives en Liga pour la 1re fois de sa carrière".

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0