Getty Images

Real Sociedad-Barça : Revenu en pleine lumière, Vermaelen est plus qu'un simple intérimaire

Revenu en pleine lumière, Vermaelen est plus qu'un simple intérimaire

Le 14/01/2018 à 09:39Mis à jour Le 14/01/2018 à 19:20

LIGA - Thomas Vermaelen a profité de la blessure de Samuel Umtiti pour retrouver un temps de jeu conséquent avec le FC Barcelone, qui se déplace sur le terrain de la Real Sociedad dimanche lors de la 19e journée (20h45). Handicapé par des pépins physiques ces dernières saisons, le Belge a retrouvé un très bon niveau. De là à bouleverser la hiérarchie des défenseurs centraux barcelonais ?

Il n'était pas vraiment attendu à pareille fête. Ces dernières saisons, Thomas Vermaelen avait davantage l'habitude de fréquenter l'infirmerie ou le banc de touche que le rectangle vert. Et les aficionados du Barça avait de quoi baigner dans le pessimisme quand il est devenu la seule option d'Ernesto Valverde avec Gerard Piqué en défense centrale, après les blessures de Javier Mascherano et de Samuel Umtiti. Mais l'intérim se passe bien mieux que prévu.

A 32 ans, Vermaelen donnerait presque l'impression de s'offrir une deuxième jeunesse ces dernières semaines. L'ancien Gunner a vient d'enchaîner dix matches consécutifs toutes compétitions confondues avec Barcelone. Dont huit titularisations. Une telle série, cela ne lui était plus arrivé depuis la saison 2013-14, sa dernière à Arsenal avant son transfert vers le club catalan pour 19 millions d'euros. Et encore, il s'était arrêté à neuf rencontres consécutives. Pour le voir passer la barre des dix matches d'affilée, il faut remonter à 2012-13. Plus de cinq ans. Une éternité.

Une collection de blessures

Depuis son arrivée au Barça, Vermaelen avait quasiment disparu de la circulation. Victime d'une blessure à une cuisse, il avait dû attendre la dernière journée pour faire sa première, et unique, apparition sous le maillot catalan en 2014-15. Cette maudite cuisse l'a encore lâché à l'aube de l'exercice suivant et limité à 20 apparitions toutes compétitions confondues. Le Barça l'a prêté à Rome la saison passée, où il a été ennuyé par une pubalgie et n'a joué que 12 matches. Forcément, son retour à Barcelone l'été dernier s'est fait dans la plus grande discrétion.

Thomas Vermaelen

Thomas VermaelenGetty Images

Cette saison ne semblait pas vraiment partir de manière plus positive. Encore victime de pépins physiques, Vermaelen a dû patienter jusqu'au mois d'octobre avant de disputer son premier match, une rencontre de Coupe du Roi remportée à Murcie (0-3). Avant de retourner au frigo pendant un mois. Pendant ce temps-là, Samuel Umtiti enchaînait les brillantes prestations dans la charnière barcelonaise. Puis l'ancien Lyonnais s'est blessé à son tour face à Vigo, le 2 décembre (2-2). Et Vermaelen est brusquement sorti de l'ombre pour se retrouver en pleine lumière.

Le Barça n'est plus dépeuplé au poste

Elle lui fait un bien fou. Le Belge impressionne à chacune de ses sorties et ferait quasiment oublier l'absence d'Umtiti. En sa présence, la défense barcelonaise n'a rien perdu de son efficacité. Elle n'a concédé qu'un seul but, face à Valence, juste avant la blessure du Français (1-1). Sinon ? Que des cleans-sheets, que ce soit face au Sporting (2-0) en Ligue des champions, ou contre Villarreal (0-2), La Corogne (4-0), le Real Madrid (0-3) et Levante (3-0) en Liga. Impérial en défense, impeccable dans la relance, Vermaelen affiche le niveau de ses meilleures années à Arsenal.

Thomas Vermaelen et Gerard Piqué lors du Clasico Real-Barça

Thomas Vermaelen et Gerard Piqué lors du Clasico Real-BarçaGetty Images

Quand il joue comme ça, Vermaelen peut prétendre à mieux qu'un statut d'intérimaire. De là à dire qu'il est en mesure de supplanter Gerard Piqué ou Samuel Umtiti dans la hiérarchie des centraux du Barça, il reste un pas difficile à franchir. L'Espagnol et le Français évoluent également à un niveau individuel élevé cette saison et composaient une charnière qui a prouvé sa complémentarité et son efficacité avant la blessure de l'ancien Lyonnais. Elle devrait logiquement rester l'option privilégiée d'Ernesto Valverde quand Umtiti sera de retour.

L'essentiel est ailleurs. Parce que le Barça semblait manquer de profondeur d'effectif au poste de défenseur central en début de saison. Si l'intérim brillant de Vermaelen a montré quelque chose, c'est que ce n'est plus vraiment le cas. Avec du jeune Colombien Yerry Mina, et même en cas de départ de Javier Mascherano durant ce mercato d'hiver, Barcelone est désormais beaucoup mieux armé dans ce secteur. En quantité et en qualité. Au moins tant que Vermaelen restera en bonne santé.

Thomas Vermaelen doit-il rester titulaire au Barça quand Samuel Umtiti sera revenu de blessure ?

Sondage
4664 vote(s)
Oui
Non
0
0