L'Atlético s'en contentera. Opposés au 19e de la Liga, le Deportivo La Corogne, ce dimanche soir dans leur antre du Wanda Metropolitano, les Colchoneros ont assuré le service minimum en s'imposant par la plus petite des marges (1-0) pour le compte de la 30e journée du championnat d'Espagne. En l'absence d'Antoine Griezmann suspendu et avec Diego Costa sur le banc, le club madrilène s'en est remis à un penalty de son autre attaquant français, Kevin Gameiro, pour faire la différence. Les joueurs de Diego Simeone reviennent à neuf points du FC Barcelone et consolident leur place de dauphin en reprenant quatre longueurs d'avance sur le Real Madrid et cinq sur Valence.

Ligue des champions
"C’est le genre de geste que j’affectionne"
23/02/2021 À 23:37

Privés de leur atout majeur offensivement, les Colchoneros ont débuté le match avec des intentions louables : dominateurs en termes de possession (60% sur la première période), ils ont tenté d'écarter le jeu sur les côtés pour contourner un bloc défensif galicien bien organisé. Mais ils ont eu beaucoup de difficultés à se montrer dangereux dans le jeu, manquant cruellement de présence dans la surface de réparation adverse. Et il a même fallu un arrêt décisif de Jan Oblak face à Lucas Pérez pour éviter l'ouverture du score de La Corogne sur un contre fulgurant (20e).

Gameiro profite de l'occasion

Et alors que les joueurs de Diego Simeone semblaient de plus en plus en difficulté, un coup du sort leur a donné une opportunité inespérée de prendre les devants : dépassé par Saúl Ñíguez, le défenseur galicien Pedro Mosquera s'est rendu coupable d'un tirage de maillot discret mais incontestable en pleine surface de réparation. L'arbitre a alors désigné le point de penalty et Kevin Gameiro s'est fait un plaisir de transformer la sanction en ouvrant parfaitement son pied droit (1-0, 34e), son sixième but en Liga cette saison. Cinq minutes plus tard, le même Pedro Mosquera a eu l'opportunité de se racheter sur corner mais n'a pu rabattre le ballon au fond des filets au second poteau, alors que Jan Oblak était battu.

En seconde période, l'Atlético Madrid a adopté une stratégie attentiste, laissant le ballon à son adversaire. Et les Colchoneros ont failli le payer, mais le néo-international français Lucas Hernandez a sauvé les siens grâce à un retour défensif express ponctué d'un tacle glissé risqué mais exceptionnel empêchant Borja Valle de se présenter seul face au portier madrilène.

Bien organisés tactiquement, les joueurs de Diego Simeone ont bien géré la fin de match et ont su assurer cette petite mais précieuse victoire. Dauphins du FC Barcelone, ils conservent donc une petite marge sur leur rival madrilène.

Ligue des champions
Un bijou de plus à la collection : Le Top 5 des buts de Giroud
23/02/2021 À 23:29
Ligue des champions
Un "golazo" de Giroud ouvre la voie des quarts à Chelsea
23/02/2021 À 21:54