Getty Images

Liga - Barcelone : Les exploits de Lionel Messi sont-ils banalisés ?

Les exploits de Messi sont-ils banalisés ?

Le 12/01/2019 à 15:02Mis à jour Le 13/01/2019 à 11:49

LIGA - Joueur du FC Barcelone depuis la saison 2004-2005, Lionel Messi ne cesse de battre les records année après année. Mais à force d’entrer un peu plus dans l’histoire du football, le quintuple Ballon d’or n’est-il pas devenu le meilleur joueur de tous les temps que tout le monde ignore volontairement ?

Le constat est implacable, et il fait presque peine à voir. Dans un match où le FC Barcelone se retrouve constamment la tête sous l’eau, Ernesto Valverde apparaît en conférence de presse après une défaite plus que logique contre Levante en huitième de finale aller de la Coupe du Roi (2-1). "Faire démarrer de jeunes joueurs est un risque, il faut l’assumer. C’était un essai difficile, mais c’est le haut niveau. L’action de Denis (Suárez, ndlr) laisse la confrontation ouverte avant le match retour. Notre objectif, c’est de passer au prochain tour." Néanmoins, une hypothèse peut aussi être évoquée à la sortie de ce match médiocre du Barça : et si cette mauvaise copie avait pour cause principale l’absence de Lionel Messi ?

Lionel Messi

Lionel MessiGetty Images

Levante, le dernier chef-d’œuvre

Pour étayer cette explication, il suffit de se pencher sur cette même affiche jouée en championnat le 16 décembre dernier dans le stade de la Ciutat de València. Débarqué dans la banlieue de Valence avec en mémoire son incroyable défaite face aux Granotes lors de la saison 2017-2018 (5-4), le Barça aligne ses cadres dont Gerard Piqué, Luis Suárez et Lionel Messi, évidemment. Résultat ? L’Argentin se balade sur le pré et réalise une performance exceptionnelle : un triplé et deux passes décisives pour Piqué et Suárez, histoire d’envoyer une manita à la face du monde (0-5). Délicieux par ses contrôles, ses passes et ses dribbles, Messi rappelle moins de deux semaines après l’élection du Ballon d’or 2018 qu’il est le seul joueur de la planète capable de réaliser une telle prouesse au plus haut niveau mondial. Et pourtant, cela semble devenu une information tout à fait normale.

Lionel Messi

Lionel MessiGetty Images

Pour aller plus loin, Messi se distingue des autres footballeurs, que ce soit en matière d’esthétisme ou via les chiffres. S’il est déjà devenu le meilleur passeur décisif de l’histoire de la Liga depuis février dernier (de 148 passes décisives, le nombre est désormais passé à 162), Messi est en passe de passer la barre mythique des 400 buts inscrits en Liga en 435 matchs joués. Un but contre Eibar ce week-end, et le quintuple Ballon d’or entrera un peu plus dans l’histoire de ce sport. Pour compléter le podium des plus grands buteurs du championnat, Cristiano Ronaldo occupe la deuxième marche avec 311 buts en 292 matchs, et la légende Telmo Zarra avec 251 en 277 matchs. La question n’est donc pas de savoir si Messi est le plus grand buteur de tous les temps car CR7 possède sans conteste un meilleur ratio lors de son passage au Real. La question est de savoir si le monde du football arrive à profiter du génie de Messi à sa juste valeur.

" Plus on va dire que Messi est sur le déclin, plus Messi va nous surprendre"

50 buts inscrits sur la saison 2011-2012 de Liga et 91 dans toute l’année civile 2012, quatre fois vainqueur consécutif du Ballon d’or entre 2009 et 2012, buteur contre toutes les équipes de son championnat dans la saison 2012-2013 ou encore cinq fois vainqueur du Soulier d’or (2010, 2012, 2013, 2017, 2018). Voici quelques records prestigieux parmi les montagnes de distinctions individuelles attribuées à Messi. Année après année, le joueur marque de son empreinte le football actuel, rend le FC Barcelone heureux et échoue à amener l’Argentine sur le toit du football mondial. Un échec, vraiment ? À voir l’état d’une fédération argentine touchée par des scandales à répétition, attribuer uniquement la faute à Leo Messi serait de la malhonnêteté intellectuelle pure et dure. Non, malgré ses statistiques stratosphériques, Messi n’est pas thaumaturge.

Et si le natif de Rosario entame davantage la fin de sa carrière que le début, imaginer La Pulga baisser de régime à 31 ans ne serait pas tout à fait approprié. Victime de l’Argentin lors d’un match de Ligue des champions en 2007-2008, Rémy Vercoutre s’exprimait sur la transformation à venir du joueur. "Quand je vois que l'on cherche à dire que Messi est sur la fin, je me dis que ce genre de réflexion va continuer à le motiver pour prouver à tous quel immense joueur il est, avouait l’ancien gardien de l’OL pour So Foot en juin 2017. Plus on va dire qu'il est sur le déclin, plus il va nous surprendre. Mon fiston, il joue avec les chaussures de Messi depuis ses 10 ans. Aujourd'hui, il en a 13, et il l'adore toujours autant. Même si ce n'est pas le joueur que je préfère, on est obligé d'être fan de lui parce qu'il est toujours tout en haut, et ça fait dix ans que ça dure." Deux années après, Messi s’affirme toujours comme le meilleur joueur de la planète.

Un seul mot d’ordre : profiter

Combien d’années à haut niveau peut encore nous offrir Leo Messi ? La réponse à cette question ne pourra trouver une issue valable qu’à travers le temps qui passe. Pour en profiter, serait-il préférable de se poser confortablement dans son canapé, ou mieux, d’aller au stade pour voir en action le phénomène de ses propres yeux ? Sans conteste, la réponse est oui. Un jour, il faudra faire le deuil de ses crochets dévastateurs, ses accélérations fulgurantes, ses passes en profondeur millimétrées et ses buts à la pelle, parfois perçus comme trop classiques ou prévisibles. Pourtant, la vérité est là : le savoir-faire de Messi fonctionne toujours à merveille car son génie footballistique est sans égal. Et pour les plus réticents fans de football à l’idée d’encenser Messi, mieux vaut tard que jamais.

0
0