Getty Images

LIGA - Mené de deux buts au Camp Nou par Valence, le Barça s'en sort grâce à Messi (2-2)

Mené de deux buts, le Barça s'en sort grâce à Messi

Le 02/02/2019 à 20:15Mis à jour Le 02/02/2019 à 21:01

LIGA - Barcelone s'est fait peur. Opposés à Valence pour le compte de la 22e journée, les Blaugrana ont rapidement été menés de deux buts sur leur pelouse. Mais le Barça a pu compter sur la vista de Lionel Messi pour arracher le match nul (2-2).

Le Barça était bien mal engagé, mais Lionel Messi est passé par là. Menés 2-0 sur leur pelouse face au FC Valence samedi soir, les Blaugrana se sont offerts une nouvelle remontada grâce à un doublé de leur capitaine argentin (2-2) lors de la 22e journée. Insuffisant pour enchaîner une neuvième victoire de suite en Liga face à des Valenciens qui ont confirmé leur belle forme actuelle. Les Catalans pourraient voir l'Atlético Madrid revenir à trois points dimanche.

Un retournement de situation en huitièmes de finale de Coupe du Roi contre Levante, à la mi-janvier. Puis un autre, plus spectaculaire encore, face au FC Séville au tour suivant, mercredi. Le Barça a activé le mode remontada ces dernières semaines et a poursuivi sur sa lancée samedi, sans aller jusqu'à arracher la victoire. Et évidemment, c'est Lionel Messi qui a joué les sauveurs. D'un penalty tout en relâchement, d'abord (1-2, 39e). D'une frappe chirurgicale des 20 mètres, ensuite (2-2, 64e). Histoire de conforter un peu plus sa place de meilleur artificier du championnat espagnol (21 buts).

Un poison nommé Rodrigo

Et il fallait bien ça pour permettre aux Catalans de se sortir du piège parfait tendu par Valence. Les hommes de Marcelino ont attaqué très fort, le poteau gauche de Marc-André Ter Stegen empêchant Denis Cheryshev d'ouvrir le score après trois minutes seulement. Puis ils ont été récompensés sur un contre éclair conclu par Kévin Gameiro, sur un excellent service de Rodrigo (1-0, 24e). A peine dix minutes plus tard, c'est une nouvelle sortie de balle fulgurante qui obligeait Sergi Roberto à concéder un penalty transformé par Daniel Parejo (2-0, 32e), excellent samedi.

La suite a vu le Barça siéger devant le but adverse – aidé notamment par la bonne entrée de Jordi Alba - obligeant Neto à rester très attentif (46e, 53e). Mais Rodrigo, véritable poison, a également donné des sueurs froides au Camp Nou (60e, 63e). Un choc d'équipes en forme conclu par un match nul relativement logique : voilà pour le papier.

Mais le Barça perd deux points à l'entame d'un mois de février chargé et à quatre jours de recevoir le Real Madrid en demi-finale de Coupe du Roi. Dimanche, les Colchoneros reviendront à trois unités en cas de succès sur la pelouse du Betis Séville (16h15). Cette année, le 7e de Liga aura au moins eu le mérite de ne pas perdre contre l'ogre catalan.

0
0