Getty Images

Real-Getafe : Asensio, prêt pour le grand saut ?

Asensio, prêt pour le grand saut ?

Le 19/08/2018 à 20:13Mis à jour Le 19/08/2018 à 21:41

LIGA - Cristiano Ronaldo parti, Marco Asensio aura un rôle capital à jouer au Real Madrid, qui reçoit Getafe dimanche (22h15) à Santiago-Bernabeu pour débuter son championnat. Considéré comme l'un des plus grands espoirs du football espagnol, le jeune attaquant merengue tient une superbe opportunité de franchir un cap pour exploser au plus haut niveau. En est-il capable ? C'est toute la question.

Un monument. Un quintuple Ballon d'Or, double tenant du trophée. Le meilleur buteur de l'histoire du Real Madrid et de la Ligue des champions. Un joueur qui marque à peu près cinquante buts par saison. Voilà, pour résumer, ce que le Real Madrid a perdu cet été avec le transfert de Cristiano Ronaldo à la Juventus Turin. Dire que le départ de CR7 laisse un grand vide dans la Maison Blanche relève de l'euphémisme. Le Portugais n'est pas loin d'être irremplaçable, tant sur le plan marketing que sportif.

Le Real ne l'a pas remplacé. Il a vaguement tenté d'arracher Neymar ou Kylian Mbappé au PSG. Il a un temps envisagé la piste Eden Hazard. Il semble surtout compter sur les joueurs qu'il possède déjà dans son effectif pour compenser numériquement l'absence de Ronaldo. Isco est le premier nom qui vient à l'esprit. Vinicius en est un autre. Le jeune Brésilien a le potentiel pour devenir une future star. Mais celui qui a la meilleure carte à jouer dans cette nouvelle donne s'appelle Marco Asensio.

Le profil qui se rapproche le plus de CR7

Ce qui va le plus manquer au Real, ce sont les buts de Cristiano Ronaldo. Même si Gareth Bale ou Karim Benzema vont certainement marquer davantage sans le Portugais pour aspirer tous les ballons, le troisième homme de l'attaque merengue devra lui aussi savoir se muer en buteur. Isco est davantage un créateur qu'un finisseur. Vinicus est plutôt un dribbleur qu'un tueur devant le but. Des trois, Asensio a certainement le profil le mieux adapté pour remplacer Ronaldo. Il a une présence dans la surface. Et sa frappe de balle est un atout précieux pour le Real.

Marco Asensio

Marco AsensioGetty Images

L'international espagnol présente aussi l'avantage d'offrir plusieurs options tactiques à Julen Lopetegui. Il peut jouer sur un côté, notamment à gauche, dans un 4-3-3. Un schéma que pourrait privilégier le nouvel entraîneur du Real, car il permet de garder l'ossature merengue des précédentes saisons, et en particulier le trio Casemiro-Kroos-Modric au milieu. Asensio peut aussi jouer dans l'axe, en soutien d'un deuxième attaquant. Celui que CR7 occupait le plus régulièrement sous les ordres de Zinedine Zidane. Probablement aussi celui où le potentiel de l'Espagnol s'exprime le mieux.

Une montée en puissance notable

L'effectif du Real n'est plus aussi riche qu'avant. Depuis deux saisons, le club espagnol ne recrute plus vraiment de joueur de tout premier plan et l'arrivée de Thibaut Courtois ressemble plutôt à l'exception qui confirme la règle. La concurrence y reste cependant très forte. Ce qui n'a pas empêché Asensio de tirer son épingle du jeu lors de ses deux premières saisons madrilènes (10 buts et 4 passes décisives en 38 matches en 2016-17, 11 buts et 6 passes décisives en 53 matches en 2017-18).

Marco Asensio; Isco

Marco Asensio; IscoEurosport

Particulièrement scruté cet été après l'annonce du départ de CR7, Asensio a bien répondu. Avec un doublé face à la Juventus (3-1) et un but contre la Roma (2-1), il a terminé meilleur buteur du Real lors de l'ICC avec trois réalisations. Il est en revanche passé à côté de son match face à l'Atlético en Supercoupe d'Europe, une compétition où il avait explosé il y a deux ans avec un but magnifique face au FC Séville (3-2 a.p.). Les signes de sa progression existent et laissent à penser que le jeune Espagnol peut encore franchir un cap cette saison.

De nouvelles attentes

Asensio n'est plus le petit jeune qui débarque pour apprendre. Même s'il n'a encore que 22 ans, le Majorquin a déjà montré pas mal de choses et les attentes sont de plus en plus élevées pour celui qui est considéré comme l'un des plus grands espoirs du football espagnol. Il doit encore hausser son niveau pour franchir ce cap qui lui permettra de devenir un grand joueur. C'est justement ce que le Real attend de lui après le départ de Cristiano Ronaldo. C'est certainement aussi l'une des raisons qui a poussé la Maison Blanche à compenser le transfert de CR7 par des solutions internes.

Asensio a de nouvelles responsabilités et l'un des enjeux de la saison merengue sera sa capacité à les assumer. Il n'est pas le plus exposé. Gareth Bale reste l'individualité majeure de cette attaque madrilène amputée de CR7. Le poids de la succession du Portugais sera surtout sur les épaules du Gallois. Ou de Karim Benzema, davantage attendu dans un rôle de buteur désormais. Mais Asensio a une occasion en or de s'installer comme le troisième homme de la ligne offensive merengue. C'est maintenant qu'il doit la saisir. Et c'est tout ce que le Real peut espérer.

Real Madrid's Spanish midfielder Marco Asensio celebrates after scoring a goal during the UEFA Champions League semi-final first-leg football match FC Bayern Munich v Real Madrid CF in Munich in southern Germany on April 25, 2018.

Real Madrid's Spanish midfielder Marco Asensio celebrates after scoring a goal during the UEFA Champions League semi-final first-leg football match FC Bayern Munich v Real Madrid CF in Munich in southern Germany on April 25, 2018.Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0