Football
Liga

"L’autre jour, c’était brillant" : Et si Setién avait enfin trouvé la bonne formule avec sa GSM ?

Partager avec
Copier
Partager cet article

Lionel Messi, Antoine Griezmann et Luis Suarez

Crédit: Getty Images

ParCyril Morin
07/07/2020 à 22:30 | Mis à jour 08/07/2020 à 19:43
@cyrilmourinho

LIGA - Étincelant face à Villarreal (1-4), le trio Griezmann-Suarez-Messi a délivré l’une de ses meilleures prestations de la saison. Pas un hasard puisque Quique Setién avait abandonné le traditionnel 4-3-3 pour tenter un 4-3-1-2 qui stabilise le Barça et magnifie le rôle de ses étoiles offensives.

La question était simple. Le trident moteur du Barça est-il enfin huilé ? La réponse fut énigmatique : "C’est la sensation que vous avez tous. Moi je sais qu’il y a eu d’autres moments où ils se sont parfaitement trouvés, même si c’est vrai que l’autre jour c’était brillant. Parfois, ça ne se passait pas de manière aussi évidente, aussi fluide. Mais je ne me laisse pas guider par un seul match, il faut avoir de la perspective". Quique Setién aurait tort de ne pas se laisser porter. Face à Villarreal dimanche (1-4), le Barça a retrouvé des habits conformes aux attentes avec un trio offensif particulièrement inspiré et surtout, enfin, connecté.

Antoine Griezmann, Lionel Messi et Luis Suarez. Trois noms pour une équation. Insoluble jusqu’à présent. Comment faire cohabiter trois joueurs merveilleux mais aux postes préférés pas forcément complémentaires, surtout entre le Français et l’Argentin ? Vous connaissez la réponse magique : l’important, ce n’est pas le système, c’est l’animation. Pourtant, avec son 4-3-1-2 assumé, le technicien catalan a libéré les énergies. Pour le plus grand bien de tous.

Liga

"Obligation" de prolonger Messi et confirmation de Setién : Bartomeu met les choses au clair

07/07/2020 À 10:40

Antoine Griezmann, l’électron libéré

Ce que ça change pour lui : A peu près tout. Habitué à manger la craie côté gauche, à enchainer les aller-retours dans un couloir gauche qui nie ses qualités, le Français est apparu transfiguré. Logique. Griezmann est un créatif axial, qui se régale des espaces entre les lignes où son jeu en mouvement, surtout accompagné d’un numéro 9 devant lui, fait des ravages.

Avec Messi en premier distributeur et Suarez en perturbateur de la défense centrale adverse, le Français est dans un rôle qui sied à merveille à ses qualités et qui apporte du liant au jeu barcelonais. Sans être le leader technique de l’équipe, comme en Bleu, il a su être un agent de fluidification. Nécessaire au vu des dernières sorties barcelonaises, toutes plus brouillonnes les unes que les autres.

Ce que Setién en dit : "L'autre jour, il a eu une intervention extraordinaire. Griezmann a les capacités et les qualités suffisantes pour montrer son niveau comme l'autre jour. Il a eu un moment d'inspiration extraordinaire, où les trois attaquants se sont très bien entendus."

Le chiffre-clé : 56 ballons touchés contre Villarreal contre 23 ballons contre Majorque lors de la reprise…

Antoine Griezmann et Lionel Messi

Crédit: Getty Images

Luis Suarez, le buteur de nouveau affamé

Ce que ça change pour lui : Beaucoup. Depuis la reprise, Luis Suarez avait mis du temps à retrouver son coup de rein et sa malice habituelle. Face à Vigo (2-2), il a retrouvé son sens du but avec un doublé. Face au sous-marin jaune, il a retrouvé sa maestria avec un pion génial d’instinct et de précision. La présence de Griezmann dans l’axe détourne parfois l’attention de la défense adverse dans l’axe, laissant des espaces dont il est friand.

Cette saison, il s’est parfois retrouvé bien isolé lorsque son circuit avec Messi avait été déréglé par la défense adverse. L’absence d’un autre larron créatif dans les 30 derniers mètres axiaux rendait le jeu du Barça stéréotypé et exposait donc l’Uruguayen à une prise bien plus musclée de la paire de centraux adverses. Avec Griezmann en soutien, il a trouvé un lieutenant à même de l’aider à s’évader.

Ce que Setién en dit : "C’est un joueur qui doit toujours être sur le terrain, qui a donné tellement de buts à ce club et qui peut continuer à le faire"

Le chiffre clé : 194, comme le nombre de buts de Suarez avec le Barça, soit le troisième meilleur total du club blaugrana à égalité avec Ladislao Kubala. Désormais, seuls Leo Messi (630) et César Rodriguez (232) sont devant lui.

Luis Suárez (Barcelona)

Crédit: Getty Images

Messi, le génie créateur

Ce que ça change pour lui : A titre personnel, pas grand-chose en étant honnête. Il est l’alpha et l’oméga du Barça et ce n’est pas un changement de système qui va changer cela. Face à Villarreal, il a encore été le Blaugrana le plus en vue. S’il n’a pas marqué, la faute au VAR, c’est surtout sa créativité folle qui a tout décanté. Signe d’une tendance amenée à encore se développer, il s’est encore signalé avec deux passes décisives parfaites faisant porter son total cette saison à 20 en Liga.

Mais la présence de Griezmann peut aussi changer beaucoup pour lui. Avec un relais technique plus près de lui, l’Argentin a tout pour être moins seul dans l’organisation offensive du Barça. Pour lui, plus en retrait ne signifie pas forcément moins en vue. C’est même tout l’inverse…

Ce que Setién en dit : "Il ne faut pas seulement évoquer ses buts mais tout le reste et tout ce qu’il apporte à l’équipe, notamment les passes décisives"

Le chiffre clé : 1. Lionel Messi est l’unique joueur à avoir réussi à compiler 20 passes décisives sur deux saisons différentes (2014-15 et 2019-2020) sur les 20 dernières années dans les quatre grands championnats.

Et les autres…

Devant, ils s’éclatent. Derrière, ce n’est pas mal non plus. Toujours aussi offensif dans son couloir, Jordi Alba est désormais le seul relais côté gauche et ce n’est pas forcément pour lui déplaire. Au milieu, le gros volume de jeu de Sergi Roberto a beaucoup aidé à stabiliser l’équipe et à décharger Griezmann. Preuve qu’un Grizou replacé peut créer un cercle vertueux pour beaucoup d’autres.

700 buts et des records en pagaille : Messi, les chiffres qui donnent le vertige

00:02:40

Ligue 1

Favetto-Bon, président délégué d'Angers, s'en va pour "raisons personnelles"

IL Y A UN JOUR
Ligue des champions

Le Bayern pourra compter sur Coman et Boateng face au Barça

HIER À 15:36
Dans le même sujet
FootballLigaFC Barcelone
Partager avec
Copier
Partager cet article