L'Atlético s'est raté. Battu sur sa pelouse pour la première fois de la saison en championnat, le leader du championnat a laissé filer des points précieux contre Levante (0-2), samedi. Mené au score à la pause suite à une réalisation du capitaine José Luis Morales, les Colchoneros ont poussé jusque dans les dernières minutes pour revenir, mais les trente tirs tentés par les Madrilènes n'ont pas suffi pour égaliser.
Pire encore : Jorge De Frutos a profité d'un but déserté par Jan Oblak pour crucifier l'Atlético en contre à la toute dernière minute. L'écart avec le Real Madrid est bloqué à six points pour l'Atlético, qui voit désormais la course au titre relancée en Liga.
Le film du match
Liga
Du suspense et un Real coriace n'y changent rien : L'Atlético roi d'Espagne !
22/05/2021 À 17:52
Qu'on se le dise : Levante a réalisé un énorme exploit en venant s'imposer sur la pelouse de l'actuel leader de Liga. La preuve : les hommes de Diego Simeone ne s'étaient plus inclinés chez eux depuis le 1er décembre 2019 toutes compétitions confondues et une défaite face au FC Barcelone (1-0). Dès lors, comment les Granotes ont-ils fait pour sortir vainqueurs du Wanda Metropolitano ? D'abord grâce à leur gardien de but Daniel Cárdenas, habituel remplaçant dans l'équipe première des Granotes.

Joao Félix Atlético-Levante

Crédit: Getty Images

Cardenas écoeure les Colchoneros

Pour son deuxième match en Liga cette saison, le portier a été impérial devant toutes les tentatives madrilènes. Ses principaux exploits ? Un ballon effleuré sur un coup franc magique de Luis Suárez (58e), des parades devant João Félix (59e, 67e), ou encore Thomas Lemar (86e). Et sur le plan offensif ? Levante a été d'un réalisme très froid malgré une première occasion manquée par José Luis Morales devant Oblak (8e). Le capitaine s'est bien rattrapé par la suite en convertissant une action collective grâce à une frappe déviée et vicieuse pour Oblak (30e, 0-1).
Dans un 4-4-2 très compact, Levante n'a pas baissé le pied durant la rencontre à l'image de son entraîneur Paco López, toujours prêt à faire des changements offensifs comme l'entrée de Jorge De Frutos. Une stratégie payante, puisque l'attaquant a été le principal instigateur du deuxième but de Levante dans les arrêts de jeu, sa frappe du milieu de terrain roulant tranquillement dans le but laissé vide (95e, 0-2). L'Atlético, qui laisse le Real Madrid le talonner à six longueurs avec le même nombre de matches, devra serrer les dents : les deux prochains matches de championnat seront contre Villarreal et... le Real Madrid.
Liga
L'Atlético se fait peur mais se rapproche du titre
12/05/2021 À 21:53
Liga
"Touché", Koeman comprend "les interrogations" à son sujet
12/05/2021 À 08:00