Les planètes continuent de s’aligner pour le Real Madrid. Bousculé par l’Athletic Bilbao, le club de la Maison Blanche s’en est à nouveau remis à un penalty de Sergio Ramos (72e) pour engranger une victoire primordiale dans la lutte pour le titre de champion d'Espagne. Avec sept points d’avance sur le FC Barcelone, qui se rendra sur la pelouse de Villarreal plus tard dans la soirée, l’équipe de Zinédine Zidane, sauf cataclysme, se dirige tout droit vers le 34e sacre de son histoire en Liga.

Débuts poussifs

Liga
200 millions d'économies planifiées : Le Real se prépare au régime sec cet été
05/07/2020 À 07:09
Pourtant, cette septième victoire de rang était loin d’être gagnée. Au terme d’un premier quart d’heure de pressing intense, ponctué par un coup franc cadré d’Asensio (4e), le Real n’avait toujours pas réussi à se créer la moindre action dans le jeu. Puis le rythme est redescendu, et Raul Garcia en a profité pour reprendre de la tête un bon centre de Lopez, croyant ouvrir le score. Mais c’était sans compter sur Courtois, qui a de nouveau prouvé sa bonne forme du moment en renvoyant sa tentative des deux poings (16e).
Passé complètement à côté de son match, Rodrygo, parfaitement servi par Asensio, a pourtant eu l'opportunité de marquer d'une tête à bout portant. Mais sa reprise, malgré une position idéale, a terminé hors-cadre (22e). Puis, plus rien. Mis à part une tête décroisée de Karim Benzema terminant sa course à droite du poteau (45e), les Madrilènes se sont continuellement cassés les dents sur le bloc basque très regroupé, jusqu’à retourner aux vestiaires sur un score nul et vierge.

Ramos encore sauveur

Après la pause, les hommes de Zinédine Zidane ont décidé d’hausser le ton dans le but de ne pas permettre au FC Barcelone, qui se rendra sur la pelouse de Villarreal plus tard dans la soirée, de grappiller quelques points précieux dans la lutte au titre. S'efforçant de créer le surnombre dans le camp basque, les Madrilènes ont enchaîné les offensives, jusqu’à ce que Marcelo se fasse marcher sur le pied dans la surface par Dani Garcia. Et comme trois jours plus tôt face à Bilbao, Sergio Ramos a transformé son penalty d’un tir croisé dans le petit filet droit (1-0, 73e) pour sauver sa Maison Blanche et inscrire son 10e but de la saison.
Décomplexés par l’ouverture du score, le Real a alors tenté de se mettre à l'abri. Mais ni Toni Kroos (87e), ni Karim Benzema (88e) ni Vinicius Junior (90e) n’ont réussi à franchir Unai Simon. Peu leur importait, car avec cette nouvelle victoire, la septième consécutive, le Real Madrid peut se vanter de posséder sept points d’avance sur son rival catalan, que l’on voit mal inverser la tendance.
Liga
Zidane, "en colère" : "Ce que m'a dit l'arbitre ne m'a pas convaincu"
HIER À 22:13
Liga
Au bord du gouffre, le Real sauve les meubles
HIER À 20:52