Football
Liga

Oubliez Griezmann ou Messi : celui qui a transformé le Barça, c'est Sergi Roberto

Partager avec
Copier
Partager cet article

Sergi Roberto, félicité par Luis Suarez, a redonné des couleurs au Barça

Crédit: Getty Images

ParVincent Bregevin
10/07/2020 à 22:11 | Mis à jour 11/07/2020 à 16:52
@VB_eurosport

LIGA - Le FC Barcelone a repris quelques couleurs dernièrement. Une montée en puissance qui coïncide avec le repositionnement de Sergi Roberto dans un rôle de relayeur au milieu de terrain. L'Espagnol y est plus performant. Surtout, ce replacement profite à tous les membres du collectif catalan.

Ce n'est certainement pas le nom le plus ronflant dans l'effectif du FC Barcelone. Mais il parle à tout le monde. Sergi Roberto restera éternellement l'homme de la touche finale de la remontada face au Paris Saint-Germain (6-1), celui qui a fait vibrer toute la cité catalane comme jamais un soir de mars 2017. Cela ne lui a pas donné l'immunité à vie. Cette saison, il a régulièrement stigmatisé les critiques formulées à l'encontre du jeu trop souvent stéréotypé du Barça. De ce point de vue, il y a du mieux dernièrement, même si c'était plus net contre Villarreal que dans un derby tendu face à l'Espanyol. Et justement, Sergi Roberto en est l'une des principales explications.

Liga

Setién ne lâche pas Griezmann : "Il doit montrer toutes ses qualités dans n'importe quelle position"

10/07/2020 À 14:30

Il a beaucoup été question du trio "MSG" depuis que la formation de Quique Sétien a retrouvé des couleurs dans le jeu face à Villarreal (1-4). Avec le repositionnement d'Antoine Griezmann dans l'axe de l'attaque aux côtés de Luis Suarez et celui de Lionel Messi en soutien de ce duo, l'attaque barcelonaise est nettement moins balbutiante. Encore faut-il assumer cette nouvelle animation offensive dans système en 4-3-1-2. C'est justement ce que permet Sergi Roberto, utilisé dans un rôle de relayeur par Sétien depuis deux matches.

Griezmann libéré, c'est grâce à lui

À ce poste, l'Espagnol de 28 ans affiche le volume de jeu nécessaire pour animer le flanc gauche du milieu de terrain, notamment dans l'aspect défensif. Car c'est toute la difficulté avec un trio d'attaque concentré dans l'axe. Sergi Roberto a justement cette capacité à répéter les courses, dans la longueur comme dans la largeur du terrain. Il donne ainsi des solutions sur le côté pour libérer des espaces que Messi et Griezmann pourront exploiter. Il offre également une couverture essentielle pour permettre les montées de Jordi Alba, dont l'apport offensif est souvent déterminant pour l'attaque barcelonaise.

Griezmann, Suarez et Messi en démonstration face à Villarreal

Crédit: Getty Images

En cela, Sergi Roberto s'avère particulièrement bénéfique pour Griezmann. Avec un joueur de ce profil sur la gauche du milieu, le Français n'a plus la charge d'animer cette aile. Excentré, il n'était pas vraiment dans les meilleures conditions pour faire parler ses qualités. Surtout, le Barça manquait de percussion et de vitesse dans un couloir où Jordi Alba semblait bien seul pour tenter de faire des différences. Son jeu offensif était bancal. Avec Griezmann dans l'axe, Barcelone attaque différemment. La star des Bleus a retrouvé sa zone de prédilection. Ses combinaisons avec Messi et Suarez, désormais bien plus proches de lui sur le terrain, font des ravages dans les défenses adverses.

Le Barça exploite mieux les côtés

Barcelone est nettement plus consistant et dangereux dans l'axe, mais ce n'est pas le seul effet positif au repositionnement de Sergi Roberto. Le joueur formé à la Masia était auparavant utilisé à un poste de latéral droit où la faiblesse de son apport offensif limitait considérablement la force de frappe catalane. Il y avait une raison à ce qu'il reste prudent, sur un flanc où Messi se retrouvait régulièrement. L'Argentin n'a jamais été un adepte du repli défensif et lui épargner de longues courses vers l'arrière était un enjeu pour maximiser son rendement. Ce qui justifiait la présence d'un profil comme celui de Sergi Roberto pour que le côté droit barcelonais ne soit pas trop exposé.

Sergi Roberto (Barça) contre l'Espanyol

Crédit: Getty Images

Avec le repositionnement de l'Espagnol au milieu, Nelson Semedo a hérité d'un statut de titulaire au poste d'arrière droit. Le Portugais est un latéral de formation, bien plus à l'aise que Sergi Roberto pour déborder dans son couloir. Ses montées offrent justement la profondeur de jeu qui faisait tant défaut au collectif catalan. Elles donnent aussi la possibilité d'écarter davantage le jeu et d'étirer ainsi la défense adverse. Ainsi, le Barça est désormais en mesure d'exploiter les deux côtés alors qu'il attaquait principalement à gauche avec Jordi Alba jusque-là. L'éventail de ses solutions dans le domaine offensif n'en est que plus large.

"Tu as oublié qu'il a joué en défense centrale"

Le repositionnement de Sergi Roberto au milieu a donc des effets positifs sur l'ensemble du collectif barcelonais. Ce qui a rendu cela possible, c'est d'abord la polyvalence du couteau suisse catalan. Interrogé à ce sujet vendredi en conférence de presse, Sétien n'a pas manqué de reprendre de volée un journaliste qui louait la capacité du joueur à évoluer en latéral ou au milieu. "Tu as oublié qu'il a aussi joué en défense centrale, a lancé l'entraîneur du Barça. Nous tenons un footballeur tellement polyvalent qu'il peut jouer à tous les postes dont nous avons parlé, et qu'il peut le faire parfaitement."

Malgré tout, Sétien est bien conscient que le Barça offre un jeu bien moins stéréotypé depuis que Sergi Roberto a été replacé dans l'entrejeu. Si ce changement profite à tout Barcelone, il est également bénéfique pour le principal intéressé. "S'il y a un poste qu'il préfère et où il se sent plus à l'aise, c'est probablement au milieu, là où il a le plus souvent joué avant, a concédé l'entraîneur barcelonais. Puis il s'est adapté à d'autres positions, et je l'apprécie à chacune d'entre elles." En attendant, c'est au milieu que Sétien a stabilisé Sergi Roberto. Et le club blaugrana ne s'en porte pas plus mal. Bien au contraire.

Quique Setién lors de la rencontre opposant Villarreal au FC Barcelone, le 5 juillet 2020

Crédit: Getty Images

Ligue 1

Favetto-Bon, président délégué d'Angers, s'en va pour "raisons personnelles"

HIER À 17:55
Ligue des champions

Le Bayern pourra compter sur Coman et Boateng face au Barça

HIER À 15:36
Dans le même sujet
FootballLigaValladolidFC Barcelone
Partager avec
Copier
Partager cet article