Getty Images

Varane et Benzema buteurs, Mendy expulsé : le Real voit la vie en bleu

Varane et Benzema buteurs, Mendy expulsé : le Real voit la vie en bleu

Le 07/12/2019 à 14:54Mis à jour Le 07/12/2019 à 17:19

LIGA - Les Français du Real Madrid ont rendu une copie presque parfaite face à l'Espanyol Barcelone samedi à Santiago-Bernabeu, lors de la 16e journée. Raphaël Varane et Karim Benzema ont inscrit les buts d'une victoire (2-0) qui permet à la formation de Zinédine Zidane de prendre provisoirement trois points d'avance sur le Barça en tête du classement. En revanche, Ferland Mendy a été expulsé.

Après les soubresauts du début de saison, le Real Madrid continue sa montée en puissance. Les Merengue ont battu, avec la manière, l'Espanyol Barcelone (2-0), samedi à Santiago Bernabeu, grâce à deux buts de leurs Français : Raphaël Varane et Karim Benzema. Seul bémol de cette rencontre : l'expulsion en fin de match de Ferland Mendy. Ce succès permet provisoirement aux hommes de Zinédine Zidane de prendre la tête de la Liga avec trois points d'avance sur le FC Barcelone, en attendant le match des Blaugrana contre Majorque ce samedi (21 heures).

Même diminué par les blessures (Eden Hazard, Marcelo, Gareth Bale, …), le Real Madrid s'est montré autoritaire pour s'adjuger une quatrième victoire consécutive en championnat. L'Espanyol Barcelone, avant-dernier, se présentait dans la capitale espagnole comme une victime expiatoire et la physionomie du match est allée dans ce sens. Les Madrilènes ont dominé de la tête et des épaules face à une équipe qui a réussi à se montrer dangereuse à seulement une reprise sur une tête de l'ancien Merengue Esteban Granero (27e), bien repoussée par Thibaut Courtois. Le gardien belge a passé un début d'après-midi plutôt calme, tout le contraire de son homologue Diego Lopez, qui effectuait lui aussi son retour au Bernabeu.

Benzema toujours en forme, Vinicius en dedans

Le portier des Catalans a empêché la pire défense de la Liga (30 buts encaissés avec les deux du jour) de prendre une énorme gifle. Il s'est interposé avec brio face à Vinicius (6e, 27e, 43e), Federico Valverde (37e), Karim Benzema (53e) mais il a logiquement cédé face aux vagues qui ont déferlé sur son but. La France était à l'honneur ce samedi à Madrid avec un Real qui portait un maillot bleu turquoise. Alors Benzema a servi Varane sur l'ouverture du score (1-0, 37e) avec une conclusion clinique du défenseur digne d'un attaquant. Et "KB9" a inscrit son 11e but de la saison, à la sortie d'un une-deux avec Valverde (2-0, 79e), pour confirmer son statut de meilleur buteur du championnat.

Mais la copie madrilène n'a été parfaite non plus. En fin de match, Mendy a laissé ses coéquipiers en infériorité numérique à la suite de deux cartons jaunes (83e). Une expulsion qui intervient au pire des moments alors que l'ancien Lyonnais avait une carte à jouer puisque Marcelo est sur le flanc pour au moins trois semaines à cause d'une blessure au mollet gauche. Ce qui laissera le Real à court d'arrière gauche pour son déplacement à Valence dimanche prochain (21 heures). Vinicius, titulaire pour la première fois depuis le 19 octobre et après avoir été écarté par Zidane, a fait du Vinicius. De la percussion balle au pied mais aussi et surtout beaucoup de déchet technique pendant que son compatriote brésilien Rodrygo s'est montré, lui, plus juste. Il aura peut-être une nouvelle chance, mercredi, dans un match sans enjeu en C1 contre Bruges.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0