Le FC Séville décroche du wagon de tête. Alors qu'ils étaient encore en course pour le titre de champion d'Espagne, les Sévillans ont été freinés par l'Athletic Bilbao (0-1), ce lundi sur leur pelouse, en clôture de la 34e journée de Liga. Cette défaite est survenue dans les ultimes minutes de la rencontre grâce à un contre conclu par Iñaki Williams (90e). Séville se retrouve à 6 points de l'Atlético de Madrid, leader, et à 4 points du podium. L'Athletic Club revient pour sa part à 6 unités de la 7e place, synonyme de Ligue Europa Conférence.

Williams douche les espoirs de Séville

Euro 2020
Avec "effet immédiat", la Fifa entérine le rattachement de Laporte à la fédé espagnole
14/05/2021 À 09:05
Malgré l'enjeu de la rencontre, c'est un Séville réservé qui s'est fait surprendre dans les ultimes secondes du temps réglementaire. Alors que les Andalous étaient quasiment tous montés vers la surface de Bilbao pour tenter d'arracher une victoire, une contre-attaque express a certainement mis fin à leurs espoirs de titre.
Lancé rapidement dans le couloir droit, Sancet a parfaitement fixé les deux derniers défenseurs des Blanquirrojos avant de délivrer un caviar à Iñaki Williams, entré en jeu à la 69e minute. Ce dernier, seul face au gardien adverse, a pris tout son temps pour déposer le ballon dans la lucarne droite de Bono (90e, 0-1). Le temps additionnel n'aurait pas suffi à la formation sévillane pour aller chercher les trois points tant espérés.

Iñaki Williams

Crédit: Getty Images

Unai Simon décisif devant En-Nesyri

Avant cela, les joueurs de Julen Lopetegui s'étaient montrés en panne d'inspiration en phase offensive. Il a fallu attendre le dernier quart d'heure pour les voir prendre des risques. Car seul l'attaquant vedette des locaux, Youssef En-Nesyri, s'est montré dangereux à deux reprises durant ce match. Une première parade d'Unai Simon (23e) avait empêché le buteur d'ouvrir la marque sur une tête sortie du bout des doigts sur sa ligne par le portier de Bilbao. Puis, Simon a réédité pareille performance avant la pause en se couchant de justesse sur une frappe en pivot du numéro 15 des Nervionenses.
Parmi le quatuor de tête de la Liga, seul le FC Séville n'est pas sorti victorieux de cette 34e journée. Sa possession de balle de 73% s'est révélée bien trop stérile pour suivre le trio de haut de tableau. Il reste désormais quatre rencontres aux joueurs de Lopetegui pour espérer un miracle dans cette course au trophée. L'Athletic Bilbao va lui entrevoir la Ligue Europa Conférence en remontant à la 9e place du classement, tout en espérant des faux-pas du Bétis et de Grenade lors de ces dernières journées de championnat.

Athletic Bilbao

Crédit: Getty Images

Liga
Zidane, "en colère" : "Ce que m'a dit l'arbitre ne m'a pas convaincu"
09/05/2021 À 22:13
Liga
Au bord du gouffre, le Real sauve les meubles
09/05/2021 À 20:52