Pour l'Atlético Madrid, le sprint final qui lui offrira peut-être une place dans le top 4, démarre sur une petite note. Sur la pelouse de l'Athletic Bilbao, les Colchoneros de Diego Simeone n'ont su gratter qu'un petit point, au terme d'un match globalement fermé. Ils ont même dû courir après le score, remerciant Diego Costa, pourtant transparent, d'être sorti de sa boîte au moment opportun pour répondre au but d'Iker Muniain (1-1). Ce quatrième nul en cinq journées de Liga installe l'Atlético dans le ventre mou du classement.

Raul Garcia : "Mettre en avant les points positifs"

Liga
L'Atlético souffle un grand coup
HIER À 22:03

On peut éliminer le champion d'Europe en titre et être dans une situation délicate en championnat. C'est la réalité du moment pour l'Atlético Madrid, qui a connu une reprise poussive face à l'Athletic Bilbao, à l'occasion de la 28e journée de Liga. Il ne fallait sans doute pas attendre grand-chose d'un affrontement entre deux des trois meilleures défenses de Liga, qui plus est après plus de deux mois d'interruption. Sans surprise, l'affrontement a globalement manqué de spectacle et fut pauvre en occasions franches.

Retour poussif pour les Colchoneros

L'Atlético Madrid avait du mal avant la trêve. Et rien n'a profondément changé pendant le confinement. Avant la pause, les hommes de Diego Simeone donnaient l'impression de prendre le dessus avec leur gros travail au pressing. Mais c'est bel et bien eux qui ont encaissé le premier but, alors que Jan Oblak venait de s'employer (25e, 33e). Le gardien madrilène n'a en revanche rien pu faire face à Iker Muniain, parfaitement servi par Yuri Berchiche (1-0, 37e). L'Atlético Madrid, longtemps porté par un Yannick Carrasco disponible mais mal payé, aura eu le mérite de réagir vite. Sur une mauvaise relance adverse, Koke a lancé Diego Costa dans l'axe pour l'égalisation quasi dans la foulée (1-1, 39e). L'attaquant n'a pas fait grand-chose d'autre.

Le second acte, et les nombreux changements opérés pendant les 45 dernières minutes, n'ont pas modifié la physionomie du match. On a continué à assister à un round d'observation peu palpitant. Seul Berchiche pourra nourrir quelques regrets sur une frappe échouée dans le petit filet (60e) tandis qu'Unai Simon a dû réaliser une double parade pour empêcher la défaite des Lions de Bilbao (80e).

A l'arrivée, le résultat est logique, même s'il ne fera pas les affaires de l'Atlético Madrid, toujours sixième, à quatre points de la troisième place occupée par le FC Séville.

Saul : "Un match très équilibré"

Ligue des champions
"C’est le genre de geste que j’affectionne"
23/02/2021 À 23:37
Ligue des champions
Un bijou de plus à la collection : Le Top 5 des buts de Giroud
23/02/2021 À 23:29