À la recherche du temps perdu, le Real Madrid a décroché une nécessaire victoire contre Getafe lors de cette première journée en retard de Liga (2-0). Nécessaire, pour entretenir l'espoir d'une lutte pour le titre avec l'Atlético de Madrid. Après une première période à oublier, les hommes de Zinédine Zidane ont haussé le ton, à l'image d'un centre millimétré de Vinicius pour Karim Benzema. À l'origine et à la conclusion du second but, Ferland Mendy a fait le break dans la foulée. La Casa Blanca s'est donné de l'air, et ce malgré une infirmerie pleine à craquer.

Liga
Vinicius, sauveur du Real Madrid pour sa 100e : un record et un goût d'inachevé
01/03/2021 À 23:17

En plus de Toni Kroos suspendu, sept joueurs étaient absents sur blessure au stade Alfredo Di Stefano. Zidane a opté pour une sorte de 3-4-3, avec Mendy en défenseur central et Marcelo dans le couloir gauche. Devant, Marco Asensio a profité de sa liberté de mouvement pour faire un peu de tout, mais pour pas grand-chose. L'Espagnol ne s'est jamais coordonné avec Benzema, inexistant dos au but et jamais trouvé dans la surface. Retombé dans ses travers, Vinicius a semblé déconnecté du monde. Le jeune Marvin Park (20 ans), pour sa première titularisation en Liga, n'a pas trouvé sa place dans un rôle hybride côté droit. Hormis une frappe de Luka Modric repoussée par David Soria (37e), le Real s'en est remis aux coups de pied arrêtés. Mais Casemiro a manqué d'application (5e) alors que Benzema a trouvé la barre sur corner (14e).

Le Real n'a pas brillé

Getafe, qui n'a même pas tiré en première période, espérait porter l'estocade au Real une fois celui-ci émoussé. En témoigne le triple changement de José Bordalas à la 55e minute. Mais les Merengue ont frappé les premiers. Dans un registre où il n'a jamais excellé, Vinicius a réussi le centre parfait pour Benzema, dont la tête décroisée n'a laissé aucune chance à Soria (60e, 1-0). Tout sourire sous une pluie diluvienne, le Français a vu l'un de ses compatriotes l'imiter. Après une percée dans l'axe, Ferland Mendy a passé à Sergio Arribas, entré en cours de jeu, qui a servi Marcelo côté gauche. Le Brésilien a centré au premier poteau pour Mendy, qui a bien fait d'aller au bout de son action. Son tacle a accompagné le ballon dans le petit filet opposé (66e, 2-0).

Sans briller, le Real a pu compter sur un système inédit mais cohérent, qui lui a assuré une maîtrise technique tout au long de la rencontre. Ses individualités, et surtout ses dépassements de fonctions dans le cas de Mendy, ont débloqué ce derby de Madrid. La Casa Blanca revient à six points de l'Atlético... qui compte deux matches de retard. Dans l'histoire de la Liga, jamais un club n'a fini ailleurs qu'à la première place avec une telle avance à ce stade de la saison. Autrement dit, les deux objectifs du Real à court terme sont clairs : soigner les blessés et arriver prêt le 24 février, à Bergame, pour y défier l'Atalanta en huitième de finale de Ligue des champions.

Liga
Ce Real a de la ressource… mais ça ne suffit pas toujours
01/03/2021 À 21:59
Liga
Une déroute et un taulier en larmes : à Valence, tout fout le camp
27/02/2021 À 22:36