Le Real a loupé le coche mais cela ne rend la fin de saison en Liga que plus passionnante. Opposés au FC Séville, dimanche soir, lors de la 35e journée, les Madrilènes pouvaient prendre les commandes du classement en cas de succès après le nul sans but entre l'Atlético et le Barça. Ils ont failli mais tout de même arraché un point in extremis dans un match à rebondissements (2-2) et se retrouvent deuxièmes avec le même nombre de points que les Blaugrana et 2 longueurs derrière les Colchoneros. Les Sévillans complètent le quatuor de tête à 4 points de leurs adversaires du soir et les trois dernières journées s'annoncent folles.
Contrairement au duel au sommet de la veille, ce match entre Madrilènes et Andalous a tenu toutes ses promesses. Parti très vite sur un bon rythme, la rencontre a connu un premier tournant au bout de 12 minutes pour quelques centimètres. Même s'il a tout fait pour freiner sa course, Odriozola était en effet hors-jeu du bout du pied avant de partir sur la droite et de centrer vers Benzema qui a placé sa tête au second poteau au fond des filets. Le but du Français a été refusé mais le Real s'est vite remis et a davantage poussé.
Liga
Zidane, "en colère" : "Ce que m'a dit l'arbitre ne m'a pas convaincu"
09/05/2021 À 22:13
Les Madrilènes ont pourtant craqué sur un coup franc concédé par Casemiro sur la droite et joué en profondeur par Suso. Navas a centré et trouvé une remise de la tête de Rakitic au point de penalty dont a profité Fernando pour ouvrir le score de près (0-1, 22e). Menés sur leur pelouse, les hommes Zidane ont attaqué de plus belle mais Casemiro (25e et 41e), Vinicius (29e) et Benzema (31e) ont tiré sur Bono ou à côté de sa cage.

Rien ne sourit à Benzema mais le Real ne lâche pas

En face Séville s'était recroquevillé dans son camp pour protéger son court avantage et a fait de même en début de seconde période pour fermer les espaces. Face au manque d'inspiration de ses joueurs, Zidane a eu la bonne idée de remplacer Modric et Marcelo par le jeune Gutierrez et Asensio (66e). Tout de suite mordant, le dernier n'a en effet pas tardé à trouver la faille pour égaliser d'une reprise du gauche à droite de la zone de vérité (1-1, 67e).
Séville aurait pu être sonné mais a été remis en selle sur une incroyable action et après un suspense rare. Après un coup franc andalou, Benzema a filé seul en contre plein axe et déboulé dans la surface de Bono qui l'a clairement bousculé (75e). Sauf que le VAR est entré en jeu pour signaler une main de Militao au préalable et ce sont les visiteurs qui ont obtenu un penalty. Rakitic l'a transformé en prenant Courtois à contre-pied et les Blanquirrojos ont repris l'avantage (1-2, 78e).
Après ce nouveau coup du sort, les Madrilènes ont accusé le coup dans le dernier quart d'heure. Malgré l'entrée en jeu de Hazard, les champions en titre semblaient manquer de ressources. Ils ont toutefois su en trouver d'inespérées dans le temps additionnel. Kroos a décoché une frappe axiale de 25 mètres qui a été déviée par son coéquipier belge et par Diego Carlos ce qui a surpris Bono et le ballon a fini au fond des filets (2-2, 90e+4). Casemiro s'est même permis un ultime tir qui a frôlé la cible (90e+6). Eliminé de la Ligue des champions en milieu de semaine, le Real a refusé d'abdiquer en Liga et défendra son titre jusqu'au bout. L'Atlético et le Barça sont prévenus.
Liga
Gros coup confirmé pour le Real : Alaba signe cinq ans
28/05/2021 À 16:19
Liga
"Je suis le responsable" : Zidane assume et annonce un rendez-vous avec la direction du Real
22/05/2021 À 20:07