Épatant de maîtrise, le Barça s'est amusé sur la pelouse de la Real Sociedad, pourtant cinquième au coup d'envoi. Les Catalans ont délivré une superbe prestation collective, au cours de laquelle Dest et Messi ont tous deux inscrit un doublé. Bien en jambes, Griezmann et Dembélé ont aussi marqué avant de rejoindre les Bleus. Au classement, Barcelone dépasse le Real Madrid et revient à 4 points de l'Atlético. La Real Sociedad dit sans doute adieu à tout espoir de Ligue des Champions.
Deux victoires en dix visites à San Sebastian depuis la remontée de la Real Sociedad dans l'élite en 2010. La statistique avait de quoi effrayer les Blaugranas, d'autant que la Real réalise une belle saison. Elle s'est même plutôt vérifiée en début de match, puisque le Barça a été chahuté par le très remuant Alexander Isak, qui a buté deux fois sur Ter Stegen. Mais progressivement, la machine s'est mise en place et a tout dévasté sur son passage.
Liga
Barcelone ne ferme pas la porte à un départ de Griezmann
HIER À 21:47
Dest a trouvé la barre puis, dans la continuité de l'action, Antoine Griezmann a délivré les siens d'un but plein d'opportunisme, en reprenant un tir de Dembélé stoppé par Remiro (0-1, 37e). De retour dans son jardin d'Anoeta, le Français ne pouvait rêver mieux le jour de ses 30 ans. D'autant que son équipe s'est rapidement mise à l'abri : servi par Messi, le très offensif Dest s'est offert un premier but en Liga d'une belle frappe croisée (0-2, 43e).

Griezmann et Dembélé peuvent sourire

KO debout, la Real Sociedad a pris un vrai coup derrière la tête en regagnant les vestiaires menée de deux buts, alors même qu'elle a délivré une copie sérieuse. Et les ennuis basques ont continué dès le début du second acte. Après un débordement dont lui seul a le secret, Jordi Alba a offert le troisième but sur un plateau à... Sergiño Dest, qui y est allé de son doublé (0-3, 53e). Une connexion parfaite entre les deux pistons de ce 3-4-3, complètement libérés et très actifs offensivement.

Sergino Dest et Messi

Crédit: Getty Images

C'en était trop pour la Real Sociedad, qui a logiquement baissé le pied une fois le score acquis. Le pressing s'est atténué, et cela s'est vu : Busquets a eu tout le loisir de distiller une louche parfaite pour Messi, qui a conclu de près (0-4, 56e). "Grizou" et "la Pulga" buteurs, le dernier élément du trident offensif devait se mettre en évidence. Et Ousmane Dembélé l'a bien compris : après un but refusé pour un hors-jeu (très) léger, l'ancien Rennais a slalomé dans une défense aux abois puis croisé son tir du gauche pour ponctuer sa prestation aboutie d'un but (0-5, 71e).
Les Basques ont eu le mérite de ne rien lâcher, sauvant l'honneur sur une belle frappe de Barrenetxea dans la lucarne (1-5, 77e). Mais c'est bien le Barça qui a eu le dernier mot, parachevant son succès d'un but magnifique, dans la plus pure tradition barcelonaise. Un une-deux entre Alba et Riqui Puig, puis un centre en retrait du piston gauche pour une conclusion pleine de sang-froid de Messi (1-6, 89e). Un final en apothéose pour une équipe qui enchaîne un 18e match d'affilée sans défaite. A deux journées du Clasico, le Barça est plus que jamais lancé dans la course au titre. Quant à la Real Sociedad, cette large défaite sonne sans doute le glas des derniers espoirs de 4e place. Les Basques, 5es ex-aequo avec le Betis, vont devoir lutter pour conserver une place en Ligue Europa.
Liga
Le Beitar Jérusalem annule amical contre le Barça, des "motifs politiques" avancés
15/07/2021 À 18:19
Liga
Junior Firpo passe du Barça au Leeds de Bielsa
06/07/2021 À 12:51