Le FC Barcelone avait impérativement besoin de répondre aux résultats positifs obtenus par l’Atlético de Madrid et le Real Madrid, dans la course au titre en Liga. Après avoir soulevé la Coupe du Roi quelques jours plus tôt, les Blaugrana ont enchaîné avec une victoire un peu étrange face à Getafe (5-2). Il ne faut pas se fier à l’ampleur du score, tant les Barcelonais se sont un peu fait peur dans les dernières minutes, avant d’enfoncer le clou une bonne fois pour toutes avant le coup de sifflet final. Au classement, le Barça revient à cinq longueurs de l’Atlético, avec un match en moins.
Le FC Barcelone nous a offert un bien drôle de match sur la pelouse du Camp Nou. Et, comme souvent, il a pu compter sur un immense Lionel Messi pour s’en sortir. En première période, l’Argentin était partout et a beaucoup tenté. Si sa première frappe a touché la barre (4e), la deuxième a fait mouche (1-0, 8e). Il s’est ensuite offert un une-deux avec le poteau pour inscrire un doublé (3-1, 34e). Entre temps, on a assisté à deux buts contre son camp : celui de Clément Lenglet, malheureux sur une reprise manquée d’Angel (1-1, 12e) et celui, plus gag, de Sofian Chakla, qui a loupé sa passe en retrait pour son gardien (2-1, 28e). Le Barça, fébrile derrière, n'en demandait pas tant.
Liga
L’Atlético de Madrid et la bataille du doute
IL Y A 13 HEURES

Calamiteux Pérez, "Judas" Agnelli : Super Ligue, super naufrage

Merci Messi

À 3-1 en sa faveur, le FC Barcelone n’avait plus qu’à tranquillement gérer, ce qu’il a un peu trop fait au retour des vestiaires. La lumière a fini par s’éteindre dans les rangs Blaugrana, au point de connaître une grosse alerte quand Ronald Araujo a offert un penalty à Getafe, transformé par Enes Ünal (2-3, 69e). Il a fallu que Ronald Koeman pousse une gueulante sur son banc pour réveiller ses troupes endormies, puis malmenées. Les Catalans ont remis un ultime coup d’accélérateur grâce à Araujo sur corner (4-2, 87e) et à Antoine Griezmann. Transparent, le Français s'est quand même distingué avec un penalty obtenu et transformé dans les ultimes secondes (5-2, 90e+3e). Bon prince, Messi a préféré le lui laisser.
Heureusement pour le club catalan, Lionel Messi est en train de retrouver le sourire. Et son talent hors du commun pourrait permettre au Barça de réaliser ce qui était encore impensable il y a quelques semaines : remporter le titre de champion d'Espagne. Car, à l’instar de l’Atlético de Madrid, les Blaugrana sont maîtres de leur destin et seront titrés s’ils remportent tous les matches dans le sprint final (y compris le choc face aux Colchoneros). En attendant, l’indécision demeure dans cette Liga décidément pleine de surprises.
Liga
Un dîner chez Messi et une infraction au protocole Covid-19 ? La Liga enquête
04/05/2021 À 14:31
Liga
Le Barça tient le rythme et recolle au Real
02/05/2021 À 20:51