Pragmatique, le Barça de Ronald Koeman réalise un très joli coup. Les Catalans sont allés l'emporter sur la pelouse du FC Séville, samedi, dans le cadre de la 25e journée de Liga dans un duel pour le podium (0-2). Ousmane Dembélé a ouvert le score (29e) mais les visiteurs, dominateurs, ont dû attendre la fin de match et un but de Lionel Messi pour faire le break (85e). Ils laissent leurs victimes du jour à la 4e place, s'emparent provisoirement de la 2e devant le Real Madrid, qui joue lundi, et reviennent à deux petites longueurs de l'Atlético, qui compte deux matches de retard.
Le coach barcelonais avait tiré les leçons de la récente défaite de son équipe en demi-finale aller de Coupe du Roi (2-0) et a décidé d'innover en alignant un 3-5-2 avec Messi et Dembélé en attaque, alors qu'Antoine Griezmann est resté sur le banc. L'entame de match lui a donné raison. En supériorité numérique au milieu de terrain face à des Andalous très prudents, ses Blaugrana ont pu faire parler leurs qualités techniques et mettre le pied sur le ballon.
Ligue des champions
Koeman prévient : "On joue notre avenir en Ligue des champions"
IL Y A 9 HEURES

Dembélé domine Koundé

Dembélé a été le premier à solliciter le portier adverse d'un bon tir enroulé à ras de terre (22e) puis Messi a tenté de lober Yassine Bono sur un coup franc excentré côté droit mais le gardien marocain a bien réagi (24e). Le duo barcelonais a trouvé la faille après une perte de balle sévillane au milieu de terrain, quand Messi a parfaitement lancé en profondeur son coéquipier français, qui est allé placer une frappe croisée à ras de terre au fond des filets (0-1, 29e). Couvert par Jules Koundé, Dembélé a signé son 3e but de la saison en Liga, son premier en 2021.
Si les Andalous ont très vite haussé le ton dans les intentions et le rythme, ils n'ont pas réussi à décocher le moindre tir en première période. La faute notamment à un Papu Gomez invisible dans ce match disputé. Julen Lopetegui a pris les choses en main et sorti l'Argentin, comme Diego Carlos et Munir, pour lancer Youssef en-Nesyri, Suso et Karim Rekik (46e).

Sévère coup d'arrêt pour Séville

Passés dans un système similaire à celui des Blaugrana, les Sévillans se sont montrés plus entreprenants. Ils ont aussi libéré des espaces dans leur camp. Très à l'aise collectivement, les visiteurs en ont profité mais Serginho Dest a tiré sur le poteau (59e) et Messi a vendangé une offrande de Dembélé enlevant trop sa reprise (61e). L'Argentin a cru marquer sur un coup franc excentré mal appréhéndé par Bono, sauf quel'arbitre a logiquement refusé le but pour un hors-jeu de Frenkie De Jong, très actif par ailleurs (68e).
Le mordant En-Nesyri a connu la même désillusion après une petite main avant son tir en pivot qui avait trompé Marc-André Ter Stegen (80e). Avec la sortie sur blessure de Ronald Araujo qui venait d'entrer (82e), après celle de Pedri (71e), le Barça se dirigeait vers une fin de match tendue. Il a pourtant pu compter, une nouvelle fois, sur le talent de Messi qui s'est appuyé sur le jeune Ilaix Moriba avant d'aller marquer de près (0-2, 85e).
Auteur de son 19e but de la saison en Liga, l'Argentin propulse le Barça vers une 7e victoire de suite à l'extérieur. Pour Séville, c'est un coup d'arrêt très net après 6 succès en championnat, dont 5 sans encaisser de but. Les tenants de la Ligue Europa auront cependant l'occasion de prendre leur revanche dès mercredi prochain lors de la manche retour de Coupe du Roi.
Liga
Barcelone et Fati renversent Valence
17/10/2021 À 20:55
Transferts
Les 6 infos mercato qui vous ont échappé ce week-end
10/10/2021 À 10:52