Fait rare en Espagne dimanche. Les joueurs de Valence ont quitté la pelouse de Cadix. Les partenaires de Mouctar Diakhaby sont en effet sortis du rectangle vert car l'ancien Lyonnais a été visé par des insultes racistes de la part de Juan Cala. Deux jours plus tard, le défenseur central de 24 ans est sorti du silence sur les réseaux sociaux. "Il m'a dit 'noir de merde'. C'est intolérable, je ne peux pas cautionner cela", a-t-il indiqué dans un premier temps
"Cela ne doit pas exister, encore plus dans le foot. Avec mes équipiers, nous avons décidé de rentrer aux vestiaires, ce qui a été une bonne décision. Ces mots m'ont blessé. J'espère que la Liga va agir et sanctionner le joueur. Merci à mes équipiers, à mon club et à tous ceux qui me soutiennent depuis", a-t-il ajouté. De son côté, Juan Cala a assuré en conférence de presse qu'il n'avait pas "prononcé ces mots" et qu'il subissait "un lynchage public". Avant d'insister : "Il existe deux options. Soit Diakhaby l'a inventé, soit il s'est trompé. Le reste est un cirque..."
Liga
5 ans et 50% de ristourne : Messi devrait bien prolonger au Barça
14/07/2021 À 13:09
Liga
Un échange Griezmann - Saul pour mieux prolonger Messi, le plan du Barça
14/07/2021 À 10:30
Liga
Du podium du Ballon d'Or à laissé-pour-compte au Barça : Comment Griezmann en est-il arrivé là ?
09/07/2021 À 17:17