Ménager la chèvre et le chou en une leçon. Victor Font, candidat à la présidence du FC Barcelone – dont l’élection doit se tenir le 24 janvier 2021 –, a effectué un timide rétropédalage sur Twitter ce jeudi, après avoir déclaré dans un entretien accordé à la Cadena COPE que la signature d’Antoine Griezmann "n'aurait pas dû être faite", à l'été 2019.

Il a édulcoré ses propos en trois temps : d'une part, en rappelant que les "signatures doivent être décidées par la structure sportive", puis en précisant : "On m'a demandé mon avis en tant que fan et j'ai dit que je pensais que c'était une signature dont nous n'avions pas besoin", avant, enfin, de qualifier Antoine Griezmann d'"atout clé du club" qu'il faut "aider à réussir".

Liga
Griezmann se range derrière Messi et ne ménage pas son entourage
23/11/2020 À 23:13

Le Barça doit faire le deuil du Griezmann des Bleus ou de l'Atlético mais…

Matches amicaux
Griezmann, enjeu capital à huit mois de l'Euro
07/10/2020 À 16:00
Liga
Setién "simple passager" et "envie de chialer" : la famille Griezmann désabusée
01/07/2020 À 11:56