Au Camp Nou, le FC Barcelone est resté maître de son jardin. Pour le compte de la trente-sixième journée de Liga 2021-2022, le collectif catalan s’est logiquement défait du Celta de Vigo à domicile (3-1) mardi. Grâce à deux buts de Memphis Depay et Pierre-Eymeric Aubameyang, les Barcelonais se sont mis à l’abri d’un retour galicien et ont pu dérouler leur football en deuxième période grâce à leur supériorité numérique acquise peu avant l'heure de jeu. Grâce à ce vingt-et-unième succès cette saison en championnat, les hommes de Xavi Hernandez confortent leur place de dauphin du Real Madrid et prennent provisoirement huit points d’avance sur le FC Séville, troisième.
Liga
Le Barça cède 10% de ses droits TV pour renflouer ses caisses
30/06/2022 À 17:31
Au démarrage de la rencontre, la réception du Celta de Vigo pouvait ressembler à un match piège pour le Barça. Assuré d'être qualifié pour la prochaine Ligue des Champions depuis ce week-end, le collectif blaugrana aurait pu lever le pied et se faire surprendre par une équipe galicienne venue en Catalogne pour bousculer la hiérarchie pré-établie. Cela n'a pas été le cas, et ce, malgré une bonne entame de la part du onze de départ concocté par Eduardo Coudet.

Le Barça réaliste au possible

Auteur d'une grossière erreur, Ronald Araujo a sauvé une première fois le Barça devant Iago Aspas (14e), puis le capitaine du Celta a obligé Marc-André Ter Stegen à un arrêt au sol (36e). Entre-temps, Depay a profité de l'excellent travail d'Ousmane Dembélé pour ouvrir le score (30e, 1-0). Plus réaliste, le Barça a marqué sur ses deux tirs cadrés en première période et Aubameyang a doublé la mise sur un service de Depay (41e, 2-0).
En deuxième période, le Barça a continué son cavalier seul : Dembélé s'est offert une deuxième passe décisive et Aubameyang un deuxième but (48e, 3-0), portant son total à onze buts en quinze matchs de Liga cette saison.
Mais le show du Barça s'est brusquement arrêté pour deux raisons. La première, c'est la réduction de l'écart de Iago Aspas consécutive à une erreur de relance défensive barcelonaise (50e, 3-1), permettant au Galicien d'inscrire son dix-huitième but de la saison en Liga. La deuxième, c'est la perte de conscience d'Araujo, transporté sur civière à la suite d'un choc à la tête avec Gavi et remplacé par Clément Lenglet (68e).
Plus tard dans la soirée, le FC Barcelone a annoncé sur son compte Twitter que le défenseur international uruguayen avait souffert d'une commotion cérébrale. Dans cette ambiance plombée, le Barça n'a pas profité plus que cela de l'exclusion de Jeison Murillo pour une faute sur Depay en tant que dernier défenseur (58e). Riqui Puig (77e), Luuk De Jong (85e) et Ansu Fati (95e) n'auront pas trouvé le chemin des filets en sortie de banc. Mais le Barça a conforté sa place de dauphin. Et attend surtout la confirmation des nouvelles rassurantes concernant l'état de santé de Ronald Araujo.
Ligue 1
Chelsea, Juventus, Newcastle... : Neymar, des options en questions
26/06/2022 À 22:07
Liga
Vie privée, physique et discipline : Xavi envoie Piqué sur le banc
14/06/2022 À 08:23