Le Real Madrid succède à l'Atlético de Madrid ! Ce samedi soir, les Merengue ont largement battu l'Espanyol (4-0), lors de la 34e journée de Liga, pour remporter leur 35e titre de champion d'Espagne. A Santiago-Bernabeu, la fête a été totale, avec un doublé de Rodrygo (33e, 43e) et des buts de Marco Asensio (55e) et de Karim Benzema (81e). Au classement du championnat, les hommes de Carlo Ancelotti ne peuvent donc plus être rattrapés par le FC Séville, deuxième à 17 points, et par le FC Barcelone, troisième à 18 longueurs et avec un match en retard.
Le film du match I Calendrier et résultats I Classement
Rodrygo en est désormais à quatre buts lors de ses cinq derniers matches pour le Real Madrid, toutes compétitions confondues, autant que lors de ses 79 précédents pour le club. Alors que Karim Benzema ou bien encore Vinicius Junior ont débuté sur le banc des remplaçants, le Brésilien a pris ses responsabilités. En débloquant la situation, après un début de rencontre fermé, juste après la demi-heure de jeu, avec l'aide de Marcelo (33e, 1-0). Puis, en breakant, au meilleur des moments, soit juste avant la pause, en profitant d'un bon pressing de Mariano Diaz et d'un ballon perdu par Yangel Herrera juste devant sa surface (43e, 2-0).
Liga
Le chef d'oeuvre d'Alaba délivre le Real
IL Y A UN JOUR

Benzema continue de soigner ses statistiques

La fête s'est donc ensuite poursuivie dans le second acte. Plutôt discret pendant les 45 premières minutes, Marco Asensio a conclu un contre, après la première passe décisive d'Eduardo Camavinga en Liga (55e, 3-0). Marco Asensio inscrit au moins dix buts dans une seule saison de championnat pour la première fois de sa carrière.
PODCAST
Et cette rencontre pouvait difficilement se terminer sans un but de Karim Benzema. Entré à l'heure de jeu, le meilleur buteur de la Liga (26 réalisations) a clos ce score fleuve (81e, 4-0). Un score qui aurait pu être encore plus lourd dans la mesure où le but d'Isco avait finalement été refusé pour une position de hors-jeu de Rodrygo (71e). Quant à Marcelo, il s'était heurté à Diego Lopez (29e), alors que Mariano Diaz avait vu sa tête, à bout portant, heurter le poteau (13e).

Raul de Tomas face à Eduardo Camavinga (Real Madrid)

Crédit: Getty Images

Le Real Madrid n'a plus été sacré aussi tôt depuis 1988-89

En face, l'Espanyol a bien tenté de mettre le pied sur le ballon, en début de rencontre, alors que le match peinait véritablement à s'emballer. Deuxième meilleur buteur du championnat d'Espagne, avec 15 réalisations, Raul de Tomas est apparu bien timoré, comme la majorité de ses coéquipiers. Sa tentative la plus dangereuse n'a pas fait trembler Thibaut Courtois (21e), également impérial devant Tonny Vilhena (45e+1), Aleix Vidal (62e), Javi Puado (66e, 80e) ou bien encore Sergi Darder (85e).
Le Real Madrid remporte le titre 2021-22 de Liga avec encore quatre matches à jouer. Soit son titre de champion acquis le plus tôt depuis la campagne 1988-89. La composition d'équipe le montrait déjà, le Real Madrid est clairement tourné vers la Ligue des champions et sa demi-finale retour contre Manchester City, mercredi prochain (21h). Les Merengue vont désormais pouvoir se concentrer dessus à 100%. Histoire d'envisager une fin de saison en apothéose.

Marco Asensio (Real Madrid)

Crédit: Getty Images

Liga
Ancelotti confirme sa retraite après le Real Madrid
13/08/2022 À 17:44
Football
Benzema, Courtois et De Bruyne finalistes pour le titre de joueur UEFA de l'année
12/08/2022 À 12:36