Ce fut compliqué, mais le Real Madrid a bel et bien relevé la tête après sa défaite face au PSG en Ligue des champions, encaissée il y a quatre jours. Face au Deportivo Alavés, les hommes de Carlo Ancelotti ont eu besoin d’une soixantaine de minutes pour se mettre dedans. Le trio offensif a fini par se mettre en route pour offrir une victoire qui va faire du bien au Real (3-0). Marco Asensio, Vinicius et Karim Benzema ont tous trois marqué pour permettre à leur équipe de prendre provisoirement sept points d’avance sur Séville en tête de la Liga.
Transferts
Cas Mbappé - La Liga "va porter plainte contre le PSG devant l'UEFA" et d'autres instances
HIER À 18:58
Au sortir d’une piètre prestation affichée au Parc des Princes en huitième de finale aller de Ligue des champions, le Real Madrid se devait de réagir. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que le club espagnol s’est fait désirer face à une équipe d’Alavés bien en place. Longtemps sans idées et freinés par du déchet technique, les Merengue ont d'abord eu toute les peines du monde à contourner la défense adverse. Ils ont globalement livré une première période dans la droite lignée des sorties précédentes, c’est-à-dire terne et très peu rassurante. Heureusement pour le Real, il y avait un second acte à jouer.

Asensio a réveillé le Real

Car, après la pause, le trio magique madrilène a appuyé sur l’accélérateur. L’étincelle a été allumée par Marco Asensio, une fois encore auteur d’une sublime frappe du gauche qui a terminé sa course dans la lucarne d’Alavés (1-0, 63e). Ce but est venu récompenser la performance bien plus reluisante du Real, par ailleurs matérialisée par une double occasion (55e). Cette ouverture du score a surtout libéré les compères d’attaque de l’Espagnol. Si Karim Benzema a trouvé le poteau (77e), Vinicius a fait le break en concluant une action sublime, amenée par un une-deux délicieux dans la surface entre Benzema et Asensio (2-0, 80e). Passeur décisif, le Français a quand même ajouté un but à son compteur en transformant un penalty en fin de rencontre (90e+1).
Tout n’a pas été parfait pour le Real Madrid dans cette rencontre qui, au moins, s’est soldée par un résultat positif. Les Merengue restaient seulement sur une victoire en cinq matches, toutes compétitions confondues. En oubliant ce premier acte très hésitant, on peut reconnaître que le Real a fait le boulot et devrait repartir de l'avant. Il faudra bien évidemment confirmer dans les jours à venir, sachant que la future échéance cruciale sera le match retour face au PSG, disputé au Santiago Bernabéu. Avec un trio offensif à ce niveau, Carlo Ancelotti a des raisons de croire à l’exploit.
https://i.eurosport.com/2022/02/19/3323650.jpg
Liga
Tebas fusille le PSG sur Mbappé : "C'est une insulte au football"
HIER À 18:13
Ligue 1
Le PSG d’un côté, la tentation Real de l’autre : Mbappé, une folle saga en 10 dates
HIER À 16:30