Mercredi 19 janvier, la réunion de la dernière chance. Mais à ce niveau de tensions et d'agacements, on voit mal aujourd'hui comment l'histoire entre Ousmane Dembélé et le FC Barcelone pourrait bien se terminer. Ce mardi, les dissensions ont été révélées au grand jour et le couple Dembélé-Barça est au bord de la rupture. En fin de contrat en juin, l'ancien Rennais n'a toujours pas prolongé. Face aux exigences immenses du joueur, et alors qu'il tarde à faire son choix, les Catalans ont décidé d'un ultimatum : ils ont soumis une offre à prendre ou à laisser à l'international français et, s'il la refuse, il s'expose à une mise à l'écart de l'effectif jusqu'à la fin de saison.
Un ultimatum qu'a beaucoup de mal à digérer le clan Dembélé. "C’est un coup de pression qui ne fonctionne pas avec les gens comme nous, a affirmé Moussa Sissoko, le conseiller du joueur, sur les antennes de RMC. Peut-être que ça peut fonctionner avec des agents qui font du copinage avec le FC Barcelone. Ce n’est pas mon cas, je suis là pour défendre les intérêts de mon joueur." Le Barça lui a proposé en décembre un salaire compris entre 20 et 25 millions d'euros par an quand l'agent du joueur en veut 40 sans compter les différentes commissions pharaoniques pour un joueur, miné par les blessures, qui ne s'est jamais vraiment imposé depuis son arrivée en 2017.

Comment les anciens wonderkids Martial et Dembélé peuvent-ils encore affoler l'Europe ?

Liga
Tebas fusille le PSG sur Mbappé : "C'est une insulte au football"
IL Y A 5 HEURES
Les dirigeants sont en train de perdre Ousmane seuls
"Oui, nous avons des demandes exigeantes, mais nous avons déjà montré que les choix de carrière d’Ousmane n’étaient pas dictés par l’argent, sinon il ne serait pas ici, a poursuivi le conseiller du champion du monde. Si Barcelone voulait négocier, il aurait pu essayer de se poser à table avec nous pour discuter. Sauf qu’il n’y a aucune discussion et des menaces de ne plus jouer de leur côté." Les deux positions semblent tellement éloignées que l'avenir du Français va sans doute s'écrire loin du Barça. "On ne sait pas ce que l’on va faire, rien n’est acté. Mais les dirigeants sont en train de perdre Ousmane seuls", a conclu Moussa Sissoko.
Le Français ne devrait pas avoir de mal à rebondir alors que la Juventus, Manchester United voire le PSG sont venus aux nouvelles. Mais peut-il se permettre de ne pas jouer pendant six mois alors que son corps lui donne enfin un peu de répit et qu'il reste un candidat à la Coupe du monde au Qatar ? Dembélé prend un risque mais il semble prêt à l'assumer...
Liga
Dans l'attente, le Real se contente d'un nul
HIER À 20:56
Liga
Cerezo clôt le dossier Griezmann : "Il continuera à l'Atlético Madrid"
HIER À 17:46