"Més que un club !" Le slogan du FC Barcelone ne s'est peut-être jamais autant justifié qu'en ce moment. Alors que le club vit une période mouvementée marquée par des soucis financiers monstres, le Barça reçoit des signaux qui démontrent que ce n'est clairement pas un club comme les autres. Comme le retour de la légende Xavi l'avait illustré alors que le club était en pleine crise aussi bien comptable que sportive, les Blaugrana voient leur nom associé à plusieurs joueurs d'envergure durant ce mercato. "Le Barça continue d'être une équipe très attractive même s'il n'est pas dans une bonne période", note Jordi Batalla, journaliste chez Mundo Deportivo qui suit le Barça.
Un nom pour illustrer ce constat ? Robert Lewandowski. En embuscade pour le Ballon d'Or ces dernières années, le serial-buteur polonais, qui souhaite changer d'air et quitter le Bayern Munich, aurait fait du Barça sa priorité. Un autre exemple ? Bernardo Silva. Le Portugais, qui sort d'une nouvelle belle saison à Manchester City, a proposé ses services cet hiver aux Catalans, selon Mundo Deportivo. Et une dernière preuve de cette tendance même si ce n'est pas encore un joueur de la dimension des deux précédents ? Raphinha.
Liga
Griezmann en danger à l'Atlético ? Ça dépendrait de Ronaldo
28/07/2022 À 07:24

"Hormis Lewandowski, toutes les pistes de Campos font sens pour le PSG"

Le club s'active mais sa situation reste précaire

Evoqué à Liverpool ou encore Arsenal, l'ancien Rennais, sur le départ à Leeds, serait prêt à attendre que le Barça y voie plus clair dans le dossier Ousmane Dembélé avant de prendre sa décision sur son avenir, tant il rêve de porter le maillot du Barça, selon Sport. Ce ne sont bien sûr que des rumeurs. Et le Barça ne pourra jamais s'offrir tous ces joueurs en raison de ses difficultés financières. Mais ça démontre que la formation catalane fait encore saliver nombre de joueurs, ce qui peut surprendre tant la situation du club ne fait pas rêver.
Alors bien sûr, Joan Laporta s'active depuis des semaines pour renflouer les caisses du club. Le FC Barcelone a ainsi officialisé la vente de 49.9% de sa société commerciale (Barça Licencing Merchandising) pour une somme qui pourrait rapporter entre 200 et 300 millions. Et le club barcelonais est sur le point de vendre 10% de ses droits TV sur 25 ans pour un peu plus de 200 millions d'euros selon Marca après avoir obtenu l'accord de ses socios pour lâcher jusqu'à 25%. De quoi penser que le club blaugrana, endetté à plus de 1.3 milliard d'euros cet hiver, aura un peu plus de moyens même si une baisse des salaires était encore évoquée début juin pour essayer d'assainir encore un peu les comptes. "En principe, les joueurs n'auront pas à baisser leurs salaires", prévient cependant Jordi Batalla, journaliste chez Mundo Deportivo. "En principe"…

Le retour de Lukaku à Chelsea est-il le plus gros flop de l'histoire de Premier League ?

Cadre de vie, histoire, passion : Les raisons sont multiples

Pour sortir un peu la tête de l'eau, le Barça compte aussi dégraisser son effectif. La formation blaugrana cherche ainsi à vendre certains de ses joueurs, notamment Frenkie De Jong qui dispose d'une belle cote sur le marché, pour s'offrir un peu plus de moyens de s'activer durant ce mercato. Il n'empêche, les zones d'ombre demeurent dans le ciel catalan. Et pas des moindres. La situation financière du club reste notamment précaire. Alors pour quelles raisons des joueurs qui ne manquent pas d'offres sur la scène européenne veulent-ils s'embarquer sur un bateau instable ? "Ils veulent aider le Barça à redevenir une grande équipe en Europe. Et, avec Xavi, il y a un beau projet pour l'avenir, avec beaucoup de jeunes", estime Jordi Batalla.
La présence de Xavi a de quoi en séduire plus d'un en effet. Entre son charisme, son projet de jeu et son passé, l'entraîneur catalan ne laisse personne insensible. Si le Barça a aussi su sauver les meubles en arrachant sa qualification pour la prochaine Ligue des champions, l'éclosion de la nouvelle garde blaugrana aide également à attirer du monde. Avec Pedri, Gavi ou encore Ansu Fati et Nico Gonzalez, le Barça a du talent à revendre et des arguments pour lancer son opération "renouveau". Mais il n'y a pas que ça.
Le cadre de vie peut peser dans les désirs de certains, notamment pour un Lewandowski, qui serait aussi séduit par l'idée de la place qu'on lui offre dans le projet voulu par Xavi même si le Barça ne semble pas l'endroit idoine pour continuer de rêver du Ballon d'Or. Et puis, il y a l'institution Barça. Depuis des années maintenant, le FC Barcelone a fait rêver des générations d'amateurs de football dans le monde. On parle de l'un des clubs emblématiques du Vieux Continent, qui a révolutionné le jeu, pas seulement dans les années 2000. Et ça, ça compte toujours. Selon le Daily Mail, Bernardo Silva est ainsi un fan inconditionnel de la formation catalane depuis le passage de son compatriote Deco. Et il rêve de porter le même maillot. De quoi se dire que ça a parfois du bon d'être plus qu'un simple club quand on vit une période délicate.
Liga
Un Barça dépensier malgré ses dettes : mais au fait qu’en pense la "bien-pensante" Espagne ?
25/07/2022 À 06:24
Liga
Lewandowski, une arrivée pleine d'ambitions : "Ecrire une nouvelle page d'histoire au Barça"
20/07/2022 À 18:48