Eurosport

L'OM qui tombe à pic

L'OM qui tombe à pic
Par Eurosport

Le 16/06/2007 à 08:00Mis à jour

Tous les jours, retrouvez le bilan club par club de la saison 2006/2007 de L1. Aujourd'hui : L'OM, qui a répondu présent au moment opportun. Très bon en début d'exercice, le club phocéen a connu un creux au cours de la saison mais a su se reprendre pour t

MARSEILLE :

Classement : 2e
Bilan : 19 victoires, 7 matches nuls, 12 défaites
Buts marqués : 53 (2e)
Buts encaissés : 38 (4e)
Meilleur buteur : Niang (12)
Meilleur passeur : Niang (7)

LA SAISON :

L'Olympique de Marseille a réussi son entame de saison et son finish. Cela a suffi aux Olympiens pour décrocher la deuxième place du Championnat de France de Ligue 1 et se qualifier pour la Ligue des Champions - une première depuis 2003. Forts d'une ossature stable mais parfois desservis par une défense qui ne s'est stabilisée qu'avec l'arrivée de Julien Rodriguez au mercato hivernal, les Olympiens ont rempli leur mission. Malgré les remous de l'affaire Ribéry et son vrai-faux départ, l'OM a démarré la saison comme un boulet de canon. Si bien que l'on a pensé que les Marseillais pourraient peut-être chatouiller les Lyonnais. La 10e journée a remis les Phocéens à leur place. Balayés par l'OL (1-4), les joueurs d'Albert Emon ont commencé une traversée du désert qui, mis à part trois succès de rang entre la 19e et 21e journée, a duré jusqu'au printemps. A ce moment-là, Marseille a repris sa marche en avant. Le retour de blessure de Franck Ribéry a permis à Emon de remettre en place son organisation ultra-offensive. Marseille a fini sur six victoires et décroché la deuxième place de la Ligue 1.

LE TOP : Mamadou Niang

On aurait pu distinguer Samir Nasri ou encore Lorik Cana. Mais Mamadou Niang a réalisé une excellente saison avec l'Olympique de Marseille. Régulier tout au long de l'exercice, le Sénégalais a terminé meilleur buteur (12 réalisations) et meilleur passeur (7 passes décisives) du club phocéen. Difficile de faire mieux au niveau statistique. Excellent sur le côté gauche, l'ancien Strasbourgeois est devenu un joueur incontournable du dispositif olympien. Pour preuve : utilisé 37 fois par Albert Emon, il a été titularisé à 35 reprises par le technicien marseillais. Et dire qu'il était parfois moqué à son arrivée et quelques fois comparé à Ibrahima Bakayoko. Désormais, Mamadou Niang fait l'unanimité.

LE FLOP : Cédric Carrasso

L'AVENIR :

L'Olympique de Marseille s'attaque à la saison de tous les dangers. Les deux dernières fois que l'OM a disputé la Ligue des Champions, les prestations domestiques n'ont pas été flamboyantes et le club phocéen n'a su confirmer une première saison prometteuse. En 2007/2008, sans Franck Ribéry (Bayern Munich) mais avec une ossature stable et une enveloppe honnête pour recruter, les joueurs d'Albert Emon devront faire au moins aussi bien pour ne pas être critiqués. Très bon lors de la fin de saison, Samir Nasri aura les clés du jeu olympien. La réussite du club est sans doute entre ses pieds. Si l'international français continue sur sa lancée, que Djibril Cissé reste à l'OM et se montre plus régulier, la saison prochaine pourrait être belle.

LA DECLA : Pape Diouf

"Depuis que nous sommes en place, avec José Anigo et Julien Fournier, nous avons entrepris une oeuvre pour laquelle nous avons obtenu des résultats intéressants, une stabilité qu'on nous envie ici ou là. Quand je dis, l'équipe doit progresser, ce n'est pas terminer à la première place, mais arriver à ce stade où Lyon ne sera plus intouchable. Si nous parvenons à cela, les progrès seront notables. Ensuite, il sera indispensable d'instituer une règle dans notre politique afin que le club puisse se qualifier deux fois sur trois en Ligue des Champions. Nous répondrions à l'attente des supporters et nous collerions mieux au véritable statut du club." (Source : La Provence)

L'EQUIPE TYPE :

Maxime DUPUIS (photo : DPPI)

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0