Imago

Villeneuve débarqué le 3 février

Villeneuve débarqué le 3 février
Par AFP

Le 23/01/2009 à 08:00Mis à jour

Charles Villeneuve va démissionner de la présidence du Paris Saint-Germain le 3 février, annonce un communiqué du club parisien. Après un différend avec l'actionnaire principal, l'ancien journaliste de TF1 va assumer ses fonctions jusqu'à l'assemblée géné

Le président du Paris SG Charles Villeneuve a annoncé jeudi sa démission pour le 3 février, dans un communiqué commun avec l'actionnaire majoritaire Sébastien Bazin publié sur le site du club de L1. Charles Villeneuve précise qu'il "assumera pleinement ses fonctions" jusqu'à cette date, où se tiendra l'Assemblée Générale du club qui désignera une nouvelle direction et son successeur. "Je conserve une affection profonde pour ce club, ses valeurs, ses joueurs et ses supporteurs, déclare l'ancien patron du service des sports de TF1 dans ce communiqué. J'ai toute confiance en l'avenir du PSG et en Sébastien Bazin". "Je regrette les malentendus qui ont rendu le départ de Charles Villeneuve inéluctable, a commenté de son côté Sébastien Bazin. Charles a apporté au club son énergie et ses qualités de meneur d'hommes qui se sont traduites notamment par les bons résultats sportifs du Club".

Villeneuve a déclenché la crise au sommet du club par l'envoi vendredi dernier d'un courrier réclamant plus de pouvoirs, provoquant en réaction la démission en bloc des administrateurs du PSG dimanche soir. "A l'occasion de cette clarification, Sébastien Bazin et Charles Villeneuve tiennent à rappeler que la situation financière du club est solide et pérenne et permettra au club d'atteindre ses objectifs", ajoutent les deux dirigeants dans leur communiqué commun. En huit mois, Charles Villeneuve a contribué au redressement sportif d'un club essoufflé après deux saisons à lutter pour le maintien, effectuant un début de mandat sans vague, avant de provoquer le clash fatal.

Bazin président?

S'il n'a pas concrètement géré le transfert de Claude Makelele, piloté par Sébastien Bazin en personne, il a poussé pour sa venue. Et il a fait venir Ludovic Giuly et de Mateja Kezman. Le Paris SG, 6e de L1 à deux points de la 3e place, est encore en course en Coupe de la Ligue (demi-finale contre Bordeaux), en Coupe de France et en Coupe de l'UEFA. Le 3 février, l'assemblée générale nommera un nouveau conseil d'administration qui désignera la nouvelle direction du club. Bazin, le directeur Europe de Colony Capital, principal actionnaire du PSG depuis le rachat du club en avril 2006, pourrait décider de prendre la présidence après en avoir confié les rênes à trois personnalités extérieures (Cayzac, Tahar, Villeneuve).

Selon des sources proches du dossier, cette dernière crise de gouvernance l'aurait en effet convaincu d'occuper le poste. Accaparé par ses obligations au sein du fonds d'investissement américain, Bazin ne devrait cependant pas être seul aux commandes. Il réfléchirait, avec ses conseils, à nommer à ses côtés un président-délégué: un schéma qui rappelle les années Canal Plus (1991-2006). Durant cette période, le président de la chaîne cryptée occupait le poste de PDG d'un PSG dirigé par un président-délégué.

0
0