La soirée de samedi et la défaite concédée face à Monaco (1-3) a fait déborder le vase. Maurice Cohen lâche les rênes de l'OGC Nice. Le président du club azuréen va quitter ses fonctions le 29 septembre prochain. Cela a été annoncé à l'issue du conseil d'administration qui se tenait lundi. Cohen n'a pas accepté le nouvel organigramme du club classé aujourd'hui 19e de Ligue 1. Pour le remplacer, Gilbert Stellardo, actionnaire majoritaire, monte en première ligne, au sein d'un directoire organisé autour de lui. Didier Ollé-Nicolle, qui semblait menacé après quatre défaites de suite, reste l'entraîneur du club azuréen.
Lors d'une conférence de presse, Maurice Cohen a expliqué ne plus vouloir "continuer à travailler avec les actionnaires majoritaires qui m'ont mis en cause. (...) Je vais céder ma place." Cohen paie le début de saison raté du club rouge et noir, également l'intersaison et "l'affaire Rémy". Dans les colonnes de L'Equipe, lundi, le président du club avait été mis en cause par Gilbert Stellardo : "Il faut analyser ce qui s'est passé au niveau des transferts. Pourquoi avons nous acheté plusieurs défenseurs qui sont tous remplaçants ? Pourquoi a-t-on tellement insisté pour garder Loïc Rémy alors qu'on nous proposait un prix intéressant ? La venue d'Anthony Mounier était-elle une priorité alors qu'on a six attaquants ? Qui nous a amenés là ?"
Ligue 1
La violence s'invite en L1
21/09/2009 À 08:27
Ligue 1
En leader, Lille tient le rythme
01/05/2021 À 20:52
Ligue 1
Lille : ambition affichée, risques assumés ?
30/04/2021 À 22:04