Hazard la classe au-dessus

Hazard, la classe au-dessus
Par Eurosport

Le 30/04/2012 à 00:33Mis à jour Le 30/04/2012 à 12:27

En quelques gestes dont un coup du foulard qui a amené le but de la victoire, Eden Hazard a démontré l'étendue de son talent face au PSG (2-1). Le Belge, qui a confirmé son désir de rejoindre la Premier League cet été, a été le grand artisan du succès du LOSC.

Les supporters de Lille ont intérêt à en profiter. Les amateurs de L1 aussi. Car les joyaux ne sont pas légion. Et le principal représentant de cette catégorie rare donc précieuse est sur le point de quitter les pelouses du championnat. Après la victoire de Lille contre Paris qu'il a marquée de son empreinte (2-1), Eden Hazard a encore confirmé ses envies d'ailleurs au micro de Canal +. "En France, j'ai fait le tour de la question. Je l'ai déjà dit : mon souhait est d'aller en Premier League", a lâché le Lillois, tout en n'excluant pas de revenir un jour en L1. Tant pis pour nous. En attendant de le voir passer la Manche cet été, il a encore démontré qu'il était un joueur hors-norme. Comme on en voit rarement.

Dimanche soir face à Paris, où son duel avec Nene et Javier Pastore était attendu, Eden Hazard n'a pas raté son rendez-vous. L'artiste de la soirée, c'était bien lui. Devant les émissaires de Manchester United et de Manchester City venus encore une fois le superviser, le numéro 10 des Dogues a porté le LOSC et fait passer une mauvaise soirée à la défense parisienne. En première période, il s'est mis en évidence avec une frappe, qui s'est écrasée sur le poteau de Sirigu (29e). Après l'ouverture du score de Paris et alors que le LOSC accusait le coup, il a été l'un des rares Lillois qui semblait capable de trouver la faille dans la défense parisienne. C'est finalement Nolan Roux qui a obtenu le penalty. Mais c'est bien  lui qui a pris ses responsabilités en le transformant pour égaliser.

Le coup de foulard, comme un symbole

Ensuite, l'artiste des Nordistes a encore trouvé le moyen pour faire l'étalage de ses qualités. Sur un geste de classe - un coup de foulard ("Il le fait bien" s'est amusé Rudi Garcia après le match) -, il a décalé Tulio De Melo qui a offert à Roux la balle du deuxième but lillois (79e). Quand la beauté d'un geste s'allie à son efficacité, on ne peut que s'incliner. Ce n'est pas le PSG qui dira le contraire. Encore une fois, Hazard, qui était un temps incertain pour cette rencontre, s'est montré décisif pour Lille, si dépendant des éclairs de son meneur de jeu cette saison.

Meilleur buteur de son équipe (17 buts), meilleur passeur du Championnat de France avec 13 passes décisives, Hazard emmène Lille dans son sillage depuis de longs mois. Dans ce sprint final, il s'impose comme le joueur incontournable de la L1 avec six buts et six passes décisives depuis la 28e journée. Il a aussi marqué lors de ses neuf derniers matches à domicile. Comme pour offrir un beau cadeau d'adieu aux supporters lillois, qui devront peut-être attendre un peu avant de revoir un tel talent sous leur maillot. Mais ils pourront peut-être se consoler avec une nouvelle qualification pour la Ligue des Champions. L'autre cadeau du Belge avant de régaler un autre public.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0