ALDO ANGOULA-CEDRIC CAMBON : LES GARDIENS DU TEMPLE
Ils ne sont pas nombreux à avoir connu de bout en bout l'épopée d'Evian-Thonon-Gaillard. Du National à la Ligue 1. La paire de défenseurs centraux Aldo Angoula et Cédric Cambon en fait partie. Depuis quatre saisons, ce secteur donne entière satisfaction et même en Ligue 1 le duo a su se faire respecter. Les deux hommes sont complémentaires : de l'agressivité, du combat et de la présence dans les airs pour Angoula, une science du placement et des interventions souvent justes pour Cambon. Seules les suspensions leur ont empêchés de disputer l'intégralité des douze rencontres de Ligue 1. Deux tauliers sur lesquels le onze haut-savoyard peut s’appuyer.
DANIEL WASS, LE DETONATEUR
Ligue 1
Montpellier, croissance plus
04/11/2011 À 09:36
Le léger mieux observé ces dernières semaines, Evian le doit en partie à Daniel Wass. A la cave depuis le début de saison, le Danois a disputé les trois dernières sorties de l'ETGFC comme titulaire. Non pas comme défenseur, son poste de formation, mais comme milieu droit. Et Wass a changé pas mal de choses. Deux barres transversales et une passe décisive, il a fait de son couloir un danger permanent pour ses adversaires où sa technique et son coup d'oeil font merveille. "J'ai beaucoup échangé avec Christian Poulsen qui a énormément d’expérience et qui donne de très bons conseils. Cela a été bénéfique pour moi. Je suis en confiance et très heureux de mes performances sur les deux dernières semaines", a déclaré Wass dans les colonnes du quotidien danois Ekstra Bladet. De paria à joueur clé.
CEDRIC BARBOSA, LE CHEF D'ORCHESTRE
35 ans, 11 saisons chez les professionnels et une fraicheur de jeune premier. Cédric Barbosa, impliqué sur 6 des 7 derniers buts d'Evian, se régale cette saison avec le promu. Deuxième meilleur buteur (3 réalisations) et meilleur passeur du club (3), le polyvalent milieu de terrain guide ses troupes, brassard autour du bras. Moins clinquante que celles de Sidney Govou ou Jérôme Leroy, la carrière de Barbosa l'a mené dans de nombreux clubs qui ont connu la descente Alès, Montpellier, Troyes ou encore Metz. Mais il est aujourd'hui davantage indispensable que l'ancien Lyonnais ou l'ex-Parisien. A Evian depuis deux ans et le National, "un choix difficile pour l'égo", avouait-il alors, Barbosa se rappelle au bon souvenir d'une Ligue 1 qui le snobait depuis 2008. "J'ai encore faim, j'ai surtout conscience qu'on fait un beau métier. A mon âge, même après toutes mes galères et blessures, je ressens encore l'envie d'apporter, de prendre du plaisir..."
YANNICK SAGBO, LE DÉMÉNAGEUR
Meilleur buteur en Ligue 2 (11 buts) de l'ETGFC, Sagbo a remis ça en L1 (4 réalisations jusqu'ici). Sa puissance et sa couverture de balle sont deux atouts précieux pour le promu haut-savoyard. L'Ivoirien bouge les défenses adverses, gagne énormément de duels notamment dans les airs. Il doit encore progresser dans sa capacité à être décisif dans la surface. Sagbo n'a ainsi cadré que 13 tirs depuis le début de saison (en 943 minutes passés sur le terrain). Mais depuis trois journées et autant de buts marqués, il a retrouvé de la confiance et un peu de sérénité. Son duo avec Saber Khalifa est parfaitement complémentaire. Le duo a la confiance totale de Bernard Casoni depuis le début de saison. Si Sagbo parvient à peser davantage dans la surface adverse alors Evian pourra sans doute envisager l’avenir avec plus de sérénité.
Ligue 1
Une fin de match complètement loco et l'OM enchaîne
13/03/2021 À 17:53
Ligue 1
Elana, la mauvaise passe
09/02/2013 À 16:42