Lloris a le choix

Aulas : "La décision appartient à Hugo"
Par Eurosport

Le 27/08/2012 à 17:15Mis à jour Le 27/08/2012 à 18:04

À entendre Jean-Michel Aulas, l'OL et les dirigeants des Spurs auraient pratiquement trouvé un accord pour le transfert du capitaine de l'équipe de France, Hugo Lloris. Celui-ci a maintenant les cartes en main.

Les supporters lyonnais le craignaient. Avec les 34 millions d'euros versés par le Real Madrid pour le transfert du Croate Modric, les Spurs allaient passer à l'offensive pour s'attacher les services d'Hugo Lloris. Cela n'a pas tardé. Jean-Michel Aulas n'a d'ailleurs même pas cherché à cacher que les négociations avaient pris un tournant décisif dans les dernières heures : "Nous avons eu pas mal de contacts avec Daniel Lévy (le président de Tottenham, Ndlr), les choses ont évolué mais il n'y a rien de concret aujourd'hui. Il faut être un petit peu patient. La clé est maintenant détenue par Hugo."

Une dernière phrase qui laisse clairement entendre que le boss de l'OL a pratiquement fait une croix sur son gardien de but international : "Les positions des deux clubs se sont rapprochées, poursuit JMA. L'ambition d'Hugo doit passer évidemment par sa conviction d'aller là-bas, de trouver aussi les conditions d'une évolution conforme à ce qu'il avait à Lyon : une sécurité, la possibilité d'être visible sur le plan européen. Le côté fiscal est aussi important : la taxation qui nous est proposé au-dessus du million d'euros annuel peut apparaître confiscatoire aux joueurs."

"On s'est rapproché avec Tottenham"

Si comme Lyon, Tottenham ne disputera pas la Ligue des Champions, on voit malgré tout mal pourquoi Lloris déciderait de ne pas traverser la Manche, surtout à l'aube d'une saison qui ne s'achèvera pas par une grande compétition internationale. Malgré tout, Jean-Michel Aulas n'a pas souhaité se montrer certain du départ de son joueur :"Objectivement, je ne sais pas. On s'est rapproché avec Tottenham mais la décision appartient à Hugo, un garçon de talent mais également raisonné, car il n'est pas facile de quitter un groupe performant. Je ne veux pas faire de pronostic, j'ai donné 99% de chances au PSG d'être champion mais il m'arrive de me tromper…"

Alors que Jean-Michel Aulas réclamait 20 millions d'euros à l'ouverture du mercato pour son gardien de but, l'affaire pourrait se conclure autour des 15 millions d'euros. Une somme qui ne sera pas en partie réinvestie à l'OL pour la venue d'un autre portier : "Je ne pense pas qu'il sera remplacé. On a dit à Rémy (Vercoutre) qu'il serait le successeur d'Hugo s'il devait partir." À Lyon, le staff compte également sur la montée en puissance annoncée du futur nouveau numéro 2, Anthony Lopes, international espoir portugais et promis au plus bel avenir par l'ensemble de ses formateurs.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0