Bordeaux n'est pas malheureux. Après trois victoires lors des trois premières journées, Bordeaux a arraché le match nul face à Bastia à Chaban Delmas (1-1). Déjà bien aidés par de (mauvaises) décisions arbitrales à Nice (1-3), les Bordelais ont cette fois bénéficié d’un "coup de main" de Fredy Fautrel, après une main volontaire de Pallois devant son but (75e). À ce moment de la rencontre, les Bastiais menaient 1-0 et auraient pu tuer le match. Les Girondins sont finalement revenus au score grâce à un but de Rolan (1-1, 78e). Avec ce match nul, les Bordelais restent leaders (10 pts) mais se retrouvent sous la menace de Saint-Etienne, en déplacement ce soir à Paris (21h).

maillot Bordeaux

Crédit: AFP

Sur sa pelouse, Bordeaux a entamé le match avec beaucoup  de rythme et mis le pied sur le ballon d’entrée de jeu. Dans le premier quart d’heure, Rolan a été tout proche d’allumer la première mèche, mais son tir a terminé au-dessus de la cage d’Aréola (7e). Les Bastiais se sont contentés de bien défendre et de sortir proprement le ballon. Et sur leur première véritable incursion dans la surface girondine, les Corses ont trouvé la faille : À la réception d’un long ballon dans la surface, Ayité a manqué sa tête, qui s’est transformé en passe décisive pour Tallo, qui a pu glisser le ballon entre les jambes de Carrasso. (0-1, 18e).
Ligue 1
Sagnol est peut-être novice en L1 mais il sait où il va... et Bordeaux aussi
28/08/2014 À 23:39

Pallois sort le ballon de la main

Très remuant face à son ancien club, Khazri a tenté de sonné la révolte mais ses frappes de loin n’ont pas trouvé le cadre (22e,40e). En l’absence de Diabaté, suspendu après son exclusion face à Nice, les Girondins ont manqué de puissance et de présence dans la surface adverse. Dans le second acte, ils ont accentué leur domination et fait le siège du but bastiais. Solide et bien organisé, Bastia a opéré en contre. Sur l’un d’eux, Ayité s’est débarrassé de Carrasso avant de redresser sa frappe dans le but. Mais son tir dans la cage vide a été dévié volontairement de la main par Pallois devant sa ligne (74e). 
Lire le tweet
L’arbitre du match n’a pas bronché et les Girondins peuvent s’estimer très chanceux. Quelques minutes plus tard, Rolan a trouvé la faille de près dans la surface pour ramener le score à un partout (78e). En fin de match, les joueurs de Willy Sagnol auraient même pu l’emporter sans un sauvetage d’Aréola sur une tête déviée d'Enzo Crivelli (90e). Bien aidé par une grossière erreur d’arbitrage, le leader sauve un point et reste invaincus en Ligue 1. Il s’en contentera ce soir.
Ligue 1
Contento a surtout dit "oui" à Sagnol
12/08/2014 À 15:00
Ligue 1
Rennes cartonne, Saint-Etienne coule, Bordeaux stagne
17/10/2021 À 14:55