AFP

Ligue 1 - ASSE : Les Verts comptent sur Mevlut Erding, leur "nouvelle" gâchette

Erding, la "nouvelle" gâchette des Verts
Par AFP

Le 16/08/2014 à 19:02Mis à jour Le 16/08/2014 à 19:04

Auteur d'un doublé à Guingamp, lors de la 1re journée, l'attaquant franco-turc sera l'atout offensif de Saint-Etienne dimanche, face à Reims.

En 2013, Pierre-Emerick Aubameyang avait quitté Saint-Etienne. Cet été, c'est Brandao qui a fait ses valises. Du coup, les Verts, hôtes de Reims dimanche, espèrent avoir trouvé en Mevlut Erding leur nouveau leader offensif. "Il est un joueur important de l'effectif", dit de lui l'entraîneur Christophe Galtier, ravi de ses deux buts samedi à Guingamp pour l'ouverture du championnat (2-0).

Natif de Saint-Claude (Jura), d'origine turque, Erding (27 ans) a été formé à Sochaux, où il a joué quatre ans en professionnel (2005-2009). Avant d’évoluer au Paris Saint-Germain (2009-2012), avec lequel il a notamment inscrit 15 buts en Ligue 1 2009-2010. Ce record, il s'en est approché la saison dernière, avec 12 réalisations. Arrivé à Saint-Etienne dans les dernières heures du mercato estival 2013, il venait de passer deux années mitigées à Rennes (2011-2013).

" Il fait partie des meilleurs buteurs en activité en Ligue 1"

"A chaque début de saison, je me fixe l'ambition de faire mieux que l'année précédente", annonce le joueur. "J'espère qu'il va marquer autant que la saison dernière. Il fait partie des meilleurs buteurs en activité en Ligue 1. Quand on a Mevlut dans son effectif, on sait qu'il va marquer un certain nombre de buts dans la saison, avec des passages difficiles comme pour tous les attaquants qui ont besoin de jouer en confiance", se réjouit Galtier, "pas surpris de voir qu'il suscite de l'intérêt", notamment de Galatasaray.

Est-il pour autant intransférable ? "Je ne m'engagerai pas sur ce chemin", tempère le technicien stéphanois à propos de l’international turc (32 sélections, 9 buts), qui espère "disputer l'Euro 2016 en France".

La concurrence van Wolfswinkel

Du coup, le Franco-turc, qui marque des buts par séries, comme à Guingamp, avant d'alterner avec des périodes stériles qu'il vit "difficilement", estime sa dernière saison à la fois "moyenne dans l'ensemble", mais "bonne quand même au vu des statistiques". "Je travaille vraiment pour gommer ce défaut pénalisant. Il faut être conscient de ses qualités. Je ne dois pas manquer de confiance car je suis capable de marquer."

De son efficacité dépendra en partie la saison des Verts, engagés dans une Ligue Europa stimulante. "En neuf ans de carrière, je n'ai joué la Coupe d'Europe qu'une seule saison, avec le PSG. Ce n'est pas assez", reconnaît Erding, "très excité d'affronter pour la première fois un club turc", Karabükspor. Ce sera jeudi prochain, en barrage aller de Ligue Europa. D’ici là, l’ancien Parisien aura, peut-être, gonflé son compteur buts face à Reims, dimanche, à Geoffroy-Guichard.

0
0