AFP

Zlatan, Dembélé, Dupraz : Les 9 bonnes raisons de suivre la Ligue 1 samedi

Les 9 bonnes raisons de suivre la Ligue 1 samedi

Le 13/05/2016 à 23:51

LIGUE 1 - Les der' de Zlatan, Dembélé, Batshuayi, Ben Arfa, la mission de Dupraz, la fin du synthétique à Lorient : voici 9 bonnes raisons de suivre la Ligue 1 ce samedi.

Parce que les adieux de Zlatan seront forcément un grand moment

Voilà, c'est fini. Vendredi, Zlatan Ibrahimovic a annoncé, avec l'humilité qu'on lui connaît, qu'il n'irait pas plus loin avec le PSG. Après quatre ans à Paris, le Suédois aux 152 buts dans la capitale va voguer sous d'autres cieux. La réception de Nantes au Parc des Princes sera donc son ultime acte avec un club qu'il a marqué de façon indélébile. Les spectateurs devraient d'ailleurs lui rendre un hommage appuyé. Rien que pour ça, ce PSG-Nantes mérite le coup d’oeil.

Parce que Toulouse n'a jamais été aussi proche de l'exploit

Le Téfécé, 17e et non relégable pour la première fois depuis la 10e journée, et Pascal Dupraz ont leur destin en mains et c'est déjà énorme. Tout le monde ne peut pas en dire autant dans les profondeurs du classement. A Angers, en roue libre depuis quelques journées, les Toulousains vont jouer leur survie dans l'élite. Une vraie finale. Et dire que fin février, ils accusaient 10 points de retard sur le premier non-relégable. Pour rester en L1, leur mission est on ne peut plus simple : une victoire et les Haut-Garonnais se maintiendront. Aux dépens de Reims et Ajaccio également à la lutte.

Parce que l'OM n'a jamais gagné trois fois de suite cette saison

Face au plus mauvais élément de la saison, Troyes, l'OM espère finir un exercice 2015-2016 compliqué sur la meilleure des notes dans l’Aube. Le club phocéen, qui dira très probablement au revoir à Michy Batshuayi, Steve Mandanda (laissé au repos pour le match) et Lassana Diarra à cette occasion, voudra surtout enchaîner une troisième victoire avant de retrouver le PSG en finale de la Coupe de France samedi prochain. Trois victoires de rang, ça n'est jamais arrivé cette saison à l'OM.

Michy Batshuayi (OM) contre Reims, samedi 7 mai 2016

Michy Batshuayi (OM) contre Reims, samedi 7 mai 2016AFP

Pour s'émerveiller devant les derniers dribbles de Dembélé

Un autre talent va quitter la Ligue 1 ce samedi : Ousmane Dembélé. La pépite de 19 ans (il les aura dimanche) a décidé de rejoindre la Bundesliga et le Borussia Dortmund. Après une première saison dans l'élite qui l'a vu exploser (12 buts, 5 passes), le virevoltant attaquant de Rennes dispute son ultime match de L1 contre Bastia. Une rencontre qui compte pour du beurre : 7e avec 52 points, les Bretons ne peuvent plus revenir sur Lille (57).

Parce que Monaco ne veut pas tendre l'autre joue

L'ASM a fait le deuil de la deuxième place. Reste à sauver son rang sur le podium. Giflée à Lyon (6-1) lors de la 37e journée, l'équipe de Jardim doit relever la tête. La situation actuelle des Monégasques n'est pas des plus favorables. Deux victoires seulement lors des six dernières journées. Alors qu'en face, se dresse l'équipe la plus en forme du moment, Montpellier et ses quatre succès de rang.

Parce qu'il y a un intérêt sportif entre l'ASSE et le LOSC

Geoffroy-Guichard, qui a prévu de rendre hommage aux héros de l'épopée des Verts 1976 avant le coup d’envoi, est annoncé à guichets fermés. La rencontre entre Saint-Etienne et Lille propose un réel enjeu. Les deux clubs peuvent encore terminer à la 4e place, même si c'est plus probablement la 5e place qui sera en jeu. En attendant la finale de la Coupe de France, qui pourrait permettre au 6e de L1 de prendre part aux joutes européennes si le PSG s’impose contre l’OM, les deux clubs voudront assurer le coup.

40 ans après, les mythiques Verts de 1976 réunis à Geoffroy-Guichard

40 ans après, les mythiques Verts de 1976 réunis à Geoffroy-GuichardPanoramic

Pour voir comment Ben Arfa a digéré sa non-sélection dans les 23

Il est le grand absent de la liste de joueurs retenus par Didier Deschamps pour l'Euro. A Guingamp, Hatem Ben Arfa va tenter de faire bonne figure et solder son aventure chez les Aiglons de la meilleure des manières. Nice joue gros samedi. En cas de victoire en Bretagne compilée à un revers ou un nul de Monaco contre Montpellier, ce sont les Azuréens qui finiraient sur le podium et obtiendraient le droit de jouer le troisième tour préliminaire de la Ligue des champions.

Parce les contrats intérimaires sont bientôt terminés

En 2015-2016, ils ont été nombreux à jouer les roues de secours. A Reims, à Bordeaux, à Troyes ou encore à Marseille, les coaches actuellement en poste, David Guion, Ulrich Ramé, Mohamed Bradja et Franck Passi, seront-ils encore sur le banc de leur équipe respective l'an prochain ? Rien n'est moins sûr. Qu’ils en profitent…

Parce qu'après six ans, le Moustoir va (enfin) abandonner le synthétique

Le synthétique abîmé du Moustoir va laisser place à une pelouse hybride (un mélange de gazon et de fibre synthétique) cet été. La moquette du club breton n'aura jamais fait l’unanimité. Et comme la ligue impose à Lorient d'avoir une pelouse en herbe d'ici 2018, les dirigeants lorientais ont donc dû revoir leur projet initial. Ce Lorient-Ajaccio sera donc le dernier sur cette surface si souvent décriée.

FOOTBALL 2010 Lorient - Pelouse synthétique

FOOTBALL 2010 Lorient - Pelouse synthétiquePanoramic

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313