Getty Images

L'OM domine Nice (2-1) et reste au contact du podium

Marseille ne lâche pas le wagon de la C1

Le 06/05/2018 à 22:57Mis à jour Le 06/05/2018 à 23:28

LIGUE 1 - Marseille a rempli sa part du contrat. Après les succès de Lyon et de Monaco ce dimanche, l'OM s'est également imposé en battant Nice (2-1) au Vélodrome. Mario Balotelli avait rapidement ouvert le score mais Germain puis Payet à vingt minutes de la fin ont offert la victoire aux Phocéens, quatrième à un point de Monaco et à deux de Lyon. L'OGC marque le pas dans la course à l'Europe.

On a beau leur parler de fatigue, de difficulté de combiner bataille pour le podium et Ligue Europa, les Marseillais continuent d'enchaîner les résultats avec panache et intensité. Menés au score, les Olympiens sont parvenus à renverser Nice (2-1) au Vélodrome au terme d'un match rythmé. L'OM poursuit le rythme effréné dicté par Lyon et Monaco, vainqueurs plus tôt dans la journée, mais reste 4e à un point du podium.

Pourtant, tout avait mal commencé pour l'OM. Ce n'était pas un but en clair, certes, mais ce n'est pas passé loin. D'entrée, les Olympiens ont mis une pression sur Nice, mais ils ont été surpris sur la première offensive adverse. Tout seul, comme un grand, Mario Balotelli a mystifié Rolando puis Kamara sur la droite de la surface avant de tromper le revenant Steve Mandanda d'une frappe enroulée du droit imparable (5e).

Preuve qu'ils sont sûrs de leurs forces en ce moment, les Marseillais n'ont pas paniqué. Ils ont augmenté la pression pour revenir au score sept minutes plus tard. Après avoir manqué une première opportunité de ramener l'OM au score de la tête sur un centre de Payet (12e), Valère Germain, l'ancien Niçois, égalisait dans la foulée en reprenant du droit la treizième passe décisive de Dimitri Payet (1-1, 13e). L'ancien joueur de West Ham recolle à Neymar en tête du classement des passeurs.

Garcia, coaching inspiré, roulade exagérée

Dans une forme étincelante depuis plusieurs semaines, Dimitri Payet a finalement forcé la décision, après que Florian Thauvin a manqué toutes ses opportunités (10e, 21e, 28e, 38e). Une minute après son entrée en jeu, Clinton Njie a fait la différence sur la droite de la surface pour servir son capitaine, lequel n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets pour libérer le Vélodrome.

Le duel entre Dimitri Payet (OM) et Wylan Cyprien (Nice)

Le duel entre Dimitri Payet (OM) et Wylan Cyprien (Nice)Getty Images

Coaching payant pour Rudi Garcia, également récompensé de son choix de titulariser Kamara au milieu. L'ancien coach de Lille et ses joueurs ont été moins inspirés, en revanche, de réclamer des penaltys au moindre contact dans la surface. Garcia s'est même roulé par terre de dépit lorsque Florian Thauvin était stoppé dans la surface par Wylan Cyprien (21e). L'OM n'a pourtant pas besoin de cela… car lorsqu'il ne calcule pas et qu'il joue avec le cœur, il n'est pas loin d'être irrésistible, à défaut d'être encore en C1.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0