Getty Images

Ligue 1 : Le PSG s’impose à Toulouse grâce à Neymar (0-1)

Paris et Neymar sont fin prêts pour le Real Madrid

Le 10/02/2018 à 18:51Mis à jour Le 10/02/2018 à 19:08

LIGUE 1 – Le PSG a assuré l’essentiel, samedi, avant son rendez-vous contre le Real Madrid en Ligue des champions. Les joueurs d’Unai Emery l’ont emporté à Toulouse (0-1) sur la plus petite des marges grâce au 19e but de Neymar en championnat cette saison. Dominateurs et sereins, les Parisiens reprennent treize longueurs d’avance sur leur dauphin, Marseille.

Le Paris Saint-Germain n'a pas manqué sa dernière répétition avant le choc face au Real Madrid. Même si son succès a été long à se dessiner face à Toulouse samedi au Stadium (0-1). Le mur toulousain a résisté avant de craquer sur une inspiration de l'inévitable Neymar au cœur de la seconde période. En attendant le grand frisson de la Ligue des champions, Paris continue son cavalier seul en Ligue 1 avec une avance provisoire de 13 points sur son premier poursuivant, Marseille.

Le TFC s'est fait un devoir de ne pas simplifier les choses aux Parisiens. Bien repliés, dangereux sur les contres grâce à la vitesse de Max-Alain Gradel (14e), les Toulousains ont longtemps tenu tête aux hommes d'Unai Emery. Ils ont aussi pu compter sur un Alban Lafont en très grande forme (27e, 89e). Et surtout en réussite sur des tentatives à bon portant de Presnel Kimpembé (14e) et Neymar (39e), et sur un corner direct d'Angel Di Maria que le gardien des Violets a repoussé sur sa barre (45e).

Copie propre pour Diarra

Mais la chance ne suffit pas forcément face à un phénomène comme Neymar. Le Brésilien en a pourtant manqué au Stadium. Mais avant d'envoyer une frappe sur le poteau (78e) et une autre sur la barre (80e), la star parisienne avait eu ce petit brin de réussite qui fait toute la différence. Servi sur une longue transversale de Di Maria, Neymar a signé un dribble dont il a le secret pour mystifier Steeve Yago avant de voir sa tentative de tir (de centre ?) déviée au fond de ses propres filets par Issa Diop (0-1, 68e).

Un but largement mérité et qui suffit au bonheur d'Emery. Si les Toulousains n'ont pas fait de cadeau dans les contacts, l'entraîneur parisien n'a pas eu de blessure à déplorer à quatre jours du rendez-vous face au Real. Pour lequel il avait pris soin de préserver Thiago Silva et Marco Verratti, sur le banc au coup d'envoi, ainsi qu'Edinson Cavani et Layvin Kurzawa, restés à Paris. L'Espagnol peut aussi se satisfaire de la copie assez propre rendue durant une heure par Lassana Diarra, titularisé au poste de sentinelle. Il aura l'embarras du choix pour préparer son match le plus important de la saison.

0
0