Depuis quelques semaines, Alassane Pléa est inarrêtable. Un quadruplé contre Guingamp début mars, un doublé contre Troyes début avril, treize buts en trente matches de L1 : l’attaquant niçois réalise la meilleure saison de sa carrière au plan des chiffres. Il n’en fallait pas plus pour attiser les convoitises de plusieurs clubs européens.
Leicester, Bournemouth ou Valence seraient ainsi sur les rangs pour attirer le Français. Il faudra évidemment dépenser beaucoup plus que les 500 000€ payés par Nice à Lyon en 2014. La cote de Pléa n’en finit plus de grimper : à 25 ans, il représente toujours l’un des plus gros actifs de l’effectif azuréen. L’OGC Nice, qui se prépare à perdre Balotelli, pourrait ainsi devoir batailler pour conserver Pléa. Ou en profiter pour faire un joli coup sur le marché des transferts.
Ligue 1
"On a l'air un tout petit peu moins cons" : Dupraz ne s'enflamme pas malgré la victoire
IL Y A 8 HEURES

Son évaluation : entre 20 et 25 millions d’euros

Si l’OGC Nice, à l’aide d’une clause sous seing privé, a fixé une clause libératoire à 50 millions d’euros pour Alassane Pléa, l’Observatoire du football du CIES estime plutôt la valeur de l’attaquant à 18,2 millions d’euros. Pour Christophe Hutteau, agent de joueurs et consultant pour notre site, elle est même supérieure : "C’est un joueur qui marque beaucoup, qui va très vite, qui est encore jeune : la raréfaction de son profil peut faire augmenter son prix." Sur le marché, l’attaquant niçois pourrait valoir en réalité près de 25 millions d’euros, en fonction de l’offre et de la demande au prochain mercato.

Pourquoi sa cote peut continuer à grimper

  • Si Pléa continue sur sa lancée en cette fin de saison, sa valeur pourrait encore augmenter. Avec sept buts lors de ses quatre derniers matches, l’ex-Lyonnais est dans la forme de sa vie. Sa saison 2017-2018 est déjà la meilleure, en terme de statistiques, de sa carrière. Son quadruplé contre Guingamp a, en plus, eu un retentissement européen : Pléa, s’il continue à marquer, pourrait bien s’attirer encore plus de prétendants - et donc faire grimper son prix.
  • La fin de saison de l’OGC Nice peut aussi conditionner la valeur d’Alassane Pléa. Si les Aiglons arrachent une qualification en Ligue Europa, nul doute qu’il faudra débourser plus pour leur prendre l’attaquant.
  • L’offre et la demande peuvent évidemment jouer sur la valeur du Niçois. Pléa est très courtisé, par des clubs déjà connus (Leicester, Bournemouth ou Valence), mais aussi par d’autres, pour l’instant plus discrets. Christophe Hutteau nous le confie : "Dans ce monde où tout se sait et où tout se dit, on m’a parfois demandé mon avis sur le joueur alors même que je ne le représente pas. Il y a un vrai frémissement en Europe autour d’Alassane Pléa." Pour les clubs déjà cités, notamment les Anglais, 25 millions paraît un prix tout à fait abordable, surtout dans l’optique d’une éventuelle plus-value. La concurrence pourrait contribuer à le faire encore augmenter.
  • Enfin, même si c’est très hypothétique, Alassane Pléa peut rêver d’un destin international. S’il est sélectionné en Bleu pour le Mondial, ou même parmi les réservistes, sa valeur augmentera en flèche. Il faudrait pour cela un alignement d’étoiles assez improbable, mais qui sait ?

Alassane Pléa

Crédit: Getty Images

Pourquoi sa cote peut chuter

  • Pour Christophe Hutteau, une seule chose peut freiner la valeur d’Alassane Pléa : la blessure. "On sait pourquoi il n’a pas explosé avant. Ce garçon a vu sa carrière freinée. S’il ne s’était pas blessé, peut-être ne serait-il déjà plus à Nice", explique l’agent. Le Niçois a en effet connu plusieurs blessures longue durée ces dernières saisons. Si elles semblent aujourd’hui lointaines, le spectre d’une longue indisponibilité pourrait refroidir certains prétendants.
  • Du reste, le prix de Pléa est assez bas pour le marché actuel. Le Niçois n’a pas des statistiques incroyables, et surtout, n’a pas brillé en coupe d’Europe ou au niveau international. Sa valeur ne risque donc pas de s’envoler outre mesure pendant la Coupe du monde, ni de baisser spectaculairement - sauf cas cité plus haut.

Bilan

Pour Christophe Hutteau, Alassane Pléa est assurément "le bon coup" du prochain mercato. Le Niçois a l’âge idéal, et possède des qualités recherchées en Europe. Son prix, situé autour de 20-25 millions d’euros, reste abordable, d’autant plus pour des clubs recherchant une éventuelle plus-value dans quelques années. L’OGC Nice peut réellement espérer faire un bon coup au mercato - si toutefois il décide de se séparer de Pléa, alors que la perte de Mario Balotelli semble inévitable.
Photomontage de une : Marko Popovic

Pléa, buteur pour Nice face à Monaco

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Les Verts retrouvent la victoire et l'espoir
IL Y A 9 HEURES
Ligue 1
Nice solide dauphin
23/01/2022 À 13:50