Getty Images

Contre des Verts inoffensifs, Paris s'est offert une balade de santé

Sans Neymar et Mbappé, c'est toujours la balade de santé

Le 14/09/2018 à 22:41Mis à jour Le 15/09/2018 à 03:19

LIGUE 1 - Même privé de Neymar et Mbappé, le Paris Saint-Germain n'a pas éprouvé de difficultés pour vaincre Saint-Etienne (4-0), vendredi soir au Parc des Princes. Paris poursuit ainsi son début de saison parfait avec un cinquième succès de rang en championnat, à quatre jours du choc contre Liverpool en Ligue des champions. Pour les Verts, c'est un premier revers en L1 qui fait mal.

Le Paris Saint-Germain a réalisé une préparation idéale avant son choc de Ligue des champions contre Liverpool, mardi, à Anfield. Le champion de France s'est tranquillement imposé face à Saint-Etienne (4-0), ce vendredi soir au Parc des Princes. Edinson Cavani a notamment soigné sa confiance en transformant un penalty (51e) alors que Julian Draxler (22e), Angel Di Maria (76e) et le jeune Moussa Diaby (84e), âgé de 19 ans ont aussi marqué. Les hommes de Thomas Tuchel, qui ont infligé leur première défaite de la saison aux Verts, poursuivent leur sans-faute en tête de la Ligue 1 avec cinq victoires en autant de matches. L'ASSE est provisoirement douzième.

A la sortie de la trêve internationale, cette rencontre du PSG avait un certain intérêt pour observer, notamment, le comportement des Parisiens, privés de Neymar (préservé) et de Kylian Mbappé (suspendu). Avec une équipe qui évoluait dans un système "classique" en 4-3-3, le Paris Saint-Germain a démarré piano-piano cette rencontre avant de trouver l'ouverture sur une inspiration de Marco Verratti. De retour après plus d'un mois d'absence, le milieu italien a réussi sa rentrée en aimantant les ballons et en délivrant une passe décisive à Julian Draxler, aérien pour lober Stéphane Ruffier (1-0, 22e). La seule éclaircie dans une première période assez terne, marquée par le manque de mouvement des champions de France. La seconde a été d'un tout autre acabit.

Bernat, première mitigée

Edinson Cavani est allé provoquer un penalty au contact de Loïc Perrin avant de prendre à contre-pied Ruffier (2-0, 51e) pour définitivement faire basculer ce match. Le début de la balade parisienne. Angel Di Maria a encore soigné ses statistiques avec son troisième but depuis le début de saison sur une frappe en force sous la barre (3-0, 76e). Puis, Moussa Diaby, auteur d'une excellente entrée en jeu à la place de Lassana Diarra à la mi-temps, a participé à la fête en profitant d'un tir raté de Cavani (4-0, 84e).

Pour sa première sous le maillot parisien, Juan Bernat n'a, lui, pas particulièrement rassuré. Surtout défensivement puisqu'il a pris plusieurs courants d'air, ce qui n'est pas de nature à rassurer alors que son adversaire direct, mardi soir, sera un certain Mohamed Salah

Les Verts ont donc été battus pour la première fois cette saison en Ligue 1 et ils auraient peut-être pu repartir avec autre chose qu'une valise du Parc des Princes s'ils avaient poursuivi sur leur lancée du premier acte. Les joueurs de Jean-Louis Gasset ont eu quelques bribes d'occasion (5e, 14e, 21e) au sein d'une arrière-garde du PSG qui laissait un peu de trop de libertés à son adversaire. Contre Saint-Etienne, ça a été suffisant pour les Parisiens qui en sont sortis indemnes pour enchaîner une cinquième victoire de rang en L1. Face à Liverpool, ces errements pourraient être plus durement sanctionnés même si avec les retours de Neymar et Mbappé, le Paris Saint-Germain devrait avoir du répondant contre le finaliste de la dernière Ligue des champions.

Juan Bernat (PSG) face à Kevin Monnet-Paquet (Saint-Etienne)

Juan Bernat (PSG) face à Kevin Monnet-Paquet (Saint-Etienne)Getty Images

0
0