Getty Images

Kylian Mbappé, après Caen-PSG : "On a fait 3 heures de bus, c'est pas pour faire les touristes !"

Mbappé : "On a fait trois heures de bus, c'est pas pour faire les touristes !"

Le 02/03/2019 à 19:53Mis à jour Le 02/03/2019 à 20:15

LIGUE 1 – Si le PSG s'en est sorti face à Caen (1-2), c'est encore grâce à Kylian Mbappé, auteur de ses 23e et 24e buts de la saison en Championnat. Pour l'intéressé, même à quelques jours de recevoir Manchester United en huitièmes de finale de la C1, il n'était pas question de lever le pied.

Pas de vacances pour Kylian Mbappé, ou presque. Mis au repos contre Dijon en Coupe de France cette semaine (3-0), le Français a retrouvé le terrain à Caen samedi, à quelques jours de la réception de Manchester United au Parc des Princes en C1 mercredi. Et, le moins que l'on puisse dire, c'est que le champion du monde n'a pas levé le pied. Ses 23e et 24e buts de la saison en Championnat ont fait gagner le PSG (1-2). Pour lui, il n'était tout simplement pas question de se préserver.

Le Français l'a expliqué à l'issue du match, avec l'une des formules qui sont devenues sa marque de fabrique. "On a fait trois heures de bus, c'est pas pour faire les touristes !" a-t-il lancé au micro de Canal +. Avant d'ajouter : "Le coach a dit que pour préparer les grands matches, il faut gagner celui d'avant. On l'a fait. (…) Que ce soit contre Caen, contre Lyon, contre Manchester ou n'importe quand, quand on marque le but de la victoire, on est très content."

"Je vais prendre de plus en plus de responsabilités"

Impliqué dans 30 buts en 27 matches de championnat cette saison (24 buts, 6 passes décisives), Mbappé a encore manié ce mélange si particulier d'assurance et d'humilité. Interrogé sur son premier penalty de la saison, l'ancien Monégasque a répondu : "Il y a une hiérarchie à respecter. Je suis arrivé ici comme un jeune joueur avec deux stars. Je fais mon chemin. Je pense que je vais prendre de plus en plus de responsabilités, et je suis prêt."

Pour autant, ces statistiques folles ne suffisent pas à masquer les difficultés rencontrées par le PSG et son attaquant vedette à d'Ornano. L'intéressé l'a reconnu : "Il y a eu des séquences où on a eu quelques manques." Son entraîneur Thomas Tuchel, lui, s'est montré perfectionniste. "C'était nécessaire que le ballon soit très proche de la ligne pour marquer aujourd'hui…", a-t-il plaisanté, en référence au second but de son numéro 7. L'Allemand s'en contenterait pourtant, sans nul doute, mercredi contre les Red Devils.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0