Getty Images

Le PSG avance, l'OL ralentit, Monaco s'enfonce : tous les résultats de la 19e journée

Le PSG marche seul, Guingamp rattrape Monaco
Par Eurosport

Le 22/12/2018 à 22:54Mis à jour Le 22/12/2018 à 23:23

LIGUE 1 - Le Paris Saint-Germain a confirmé son emprise sur le championnat en dominant le FC Nantes (1-0) pour sa dernière sortie avant la trêve. Ses premiers poursuivants ont au contraire lâché des points, du LOSC à Montpellier en passant par l'OL. Quant aux Monégasques, ils ont essuyé un nouveau revers, contre Guingamp (0-2).

Paris a mis du temps pour se réveiller. Mais, comme souvent cette saison, c’est l’électrochoc Kylian Mbappé qui a réchauffé le Parc des Princes. À l’affût au second poteau sur un corner parisien, le jeune attaquant de 20 ans s’est jeté pour pousser le ballon dans le but vide (75e) pour offrir au PSG sa 15e victoire en 17 matches. Avant cela, le champion en titre n’avait pas cadré une frappe… Preuve que les hommes de Thomas Tuchel avaient déjà la tête aux vacances.

Ce qu’on en retient : Paris reste invaincu grâce au meilleur buteur de L1, Kylian Mbappé.

L’OL croyait tenir le coup parfait. Après une première période très compliquée, les joueurs de Bruno Genesio avaient fait la différence sur un petit numéro de Nabil Fekir (67e). Mieux en place et globalement solides, les Gones, qui aurait dû bénéficier d’un penalty pour une faute sur l’attaquant lyonnais, ont cependant été surpris sur un missile exceptionnel de Ruben Aguilar (81e) en fin de match. Au classement, c’est donc le statut quo puisque les Lyonnais restent troisièmes, deux petits points devant leur adversaire du soir.

Ce qu’on en retient : Montpellier reste toujours aussi difficile à battre.

Memphis Depay (Olympique Lyonnais) - Ruben Aguilar (Montpellier HSC)

Memphis Depay (Olympique Lyonnais) - Ruben Aguilar (Montpellier HSC)Getty Images

L'OM n'a toujours pas gagné en décembre, mais les Marseillais ont évité le pire, ce samedi à Angers. Inoffensifs en première période (aucune frappe tentée, une première en L1 pour l'OM depuis octobre 2016), les Phocéens ont réagi durant le deuxième acte, grâce à un but en fin de match de Bouna Sarr (84e), entré à la mi-temps. Stéphane Bahoken avait ouvert le score pour le SCO, à la 36e minute.

Ce qu’on retient : Impuissant en première période (à l'image de Mitroglou, sorti à la pause), l'OM arrache un point important. Le coaching de Rudi Garcia a payé.

L'ASM n'y arrive toujours pas. Les hommes de Thierry Henry restent englués dans la zone de relégation, suite à un revers à domicile face à Guingamp ce samedi (0-2). Marcus Thuram (68e) et Nolan Roux (75e) ont puni les Monégasques en deuxième période, dans ce match primordial dans l'optique du maintien. L'En Avant reste dernier de Ligue 1, mais il revient à deux points de son rival du soir grâce à cette victoire.

Ce qu’on retient : L'AS Monaco touche (presque) le fond et compte toujours trois points de retard sur la 18e place. Guingamp ne lâche rien.

Une histoire de penalty. Grâce à un doublé de Max-Alain Gradel (50e, 64e), spécialiste dans l’exercice, Toulouse est allé chercher une victoire précieuse au stade Pierre Mauroy (1-2). Pourtant, c’est bien le LOSC, via son prodige Rafael Leao, qui avait ouvert le score (17e). Mais le dauphin lillois est tombé dans le piège en cédant deux penalties évitables. Le LOSC reste deuxième alors que Toulouse bondit au 13e rang.

Ce qu’on en retient : Après avoir perdu sur un penalty face à Caen mardi, Toulouse a vu la balance s’équilibrer.

Sainté repart de l’avant. Après deux matches sans victoire, les Verts ont renoué avec le succès en dominant facilement Dijon à Geoffroy-Guichard (2-0). Les hommes de Jean-Louis Gasset s’en sont remis à Kevin Monnet-Paquet, auteur de son premier but de la saison, en étant à l’affut d’une tête de Wahbi Khazri repoussée par Bobby Allain (42e). Le même Khazri s’est chargé de mettre fin au suspense sur une belle frappe sous la barre (64e) avant que Robert Beric ne participe aussi à la fête (83e). Au classement, les Verts sont 5es, Dijon est 18e.

Ce qu’on en retient : Sainté reste calé dans le bon wagon.

Kevin Monnet-Paquet et Rémy Cabella

Kevin Monnet-Paquet et Rémy CabellaGetty Images

Strasbourg peut remercier Mats Sels, son ange gardien. En repoussant un penalty de Wylan Cyprien, il a permis aux Alsaciens de garder leur matelas d’avance de deux buts pour s’offrir une nouvelle victoire cette saison à domicile (2-0). Emmenés par un Kenny Lala double passeur décisif, les Strasbourgeois ont pu compter sur la finition d’Adrien Thomasson (26e) et de Lamine Koné (41e). Le RCSA fait un surprenant 6e tandis que Nice est 10e.

Ce qu’on retient : Strasbourg mérite bien son classement actuel

Match spectaculaire à Auguste Delaune, entre Reims et Caen (2-2). Hyun-Jun Suk (7e) a ouvert le score pour les locaux, Rodrigue Ninga (28e) et Enzo Crivelli (45e) ont inversé la tendance avant que les Champenois ne recollent, par l'intermédiaire de Björn Engels (53e).

Ce qu’on retient : Ni Reims, dans le ventre mou, ni Caen, en bas de classement, ne réalisent une bonne opération.

Depuis la claque infligée par Strasbourg début décembre (1-4), Rennes va… bien. Le Stade Rennais a en effet enchaîné une cinquième victoire toutes compétitions confondues, ce samedi face à Nîmes (4-0), grâce, notamment, à un super début de match. André (6e), Benjamin Bourigeaud (14e) et Theoson Siebatcheu (47e, 67e) ont marqué les quatre buts des locaux, qui passent devant leurs adversaires du soir et intègrent la première moitié du tableau.

Ce qu’on en retient : L'embellie rennaise se poursuit, avec un cinquième match remporté de suite, le troisième en L1.

La joie de Benjamin Bourigeaud face à Nîmes

La joie de Benjamin Bourigeaud face à NîmesGetty Images

0
0