Getty Images

Ligue 1 - 16e journée : Nice tenu en échec par Angers (0-0)

Nice marque le pas

Le 04/12/2018 à 20:57Mis à jour Le 04/12/2018 à 21:49

LIGUE 1 - Nice n'est pas parvenu à trouver l'ouverture face à Angers (0-0) mardi à l'Allianz-Riviera, lors de la 16e journée. C'est un nouveau coup de frein pour les Aiglons après le nul concédé samedi à Guingamp (0-0), même s'ils sont désormais invaincus depuis six matches en championnat.

Nice cale encore. Contre Angers, les Aiglons ont concédé le match nul (0-0) pour la deuxième journée d'affilée et ce malgré une fin de match de folie qui aura vu le gardien angevin se faire expulsé pour une main en dehors de la surface de réparation. Le Gym toujours 7e, poursuit sa série de matches sans défaite (6) mais manque l'occasion de se rapprocher du podium de Ligue 1. Le SCO, quant à lui ne gagne plus et reste à 4 points de la place de barragiste.

Nice ne perd plus en Ligue 1, Nice ne prend plus de but (sixième clean-sheet de suite) mais Nice ne gagne plus. Les hommes de Patrick Vieira ont pourtant dominé la première période avec une possession de balle qui s'est approchée des 80% grâce à un quatuor composé de Cyprien, Tameze, Makengo et Lees-Melou qui a régalé au milieu de terrain. Malgré quelques situations (3e, 16e, 23e) les Niçois n'ont jamais réussi à convertir leur domination au tableau d'affichage et ont peu à peu perdu leur rythme. Ils auraient même pu concéder l'ouverture du score sur une occasion de Bahoken (28e).

Balotelli encore sorti

Devant les difficultés de son équipe, Patrick Vieira a alors encore pris une décision forte. Remplacé à un quart d'heure de la fin contre Guingamp (ce qui l'avait déjà agacé), Mario Balotelli en difficulté (toujours muets après 16 journées de championnat) a cédé sa place, cette fois-ci dès l'heure de jeu. Un choix qui n'a eu que peu d'impact sur le reste de la rencontre au cours de laquelle des Niçois de plus en plus maladroits se sont heurtés à des Angevins qui n'ont fait qu'attendre un contre salvateur. Une fin de match soporifique jusqu'aux arrêts de jeu donc !

Lancé en profondeur, Saint-Maximin a filé au duel avec Butelle mais le gardien du SCO ne l'a pas entendu de cette oreille. Le dernier rempart angevin est sorti de sa surface pour devancer l'attaquant niçois (ce qu'il avait déjà réussi à faire en première période) mais cette fois-ci c'est Saint-Maximin qui est arrivé le premier sur le ballon, contré finalement… par les mains de Butelle. Carton rouge après utilisation du VAR et fin de match de folie entre multiples situations niçoises et un Santamaria, désormais gardien de but qui a réussi à garder sa cage inviolée jusqu'au bout.

Assuré de rester à la 7e place de Ligue 1 à l'issue de la 16e journée, le Gym a rendez-vous dès vendredi contre Monaco qui s'est imposé mardi (0-2) à Amiens. Angers accueillera les Girondins de Bordeaux samedi pour tenter de prendre ses distances avec la zone de relégation.

0
0