Getty Images

Ligue 1 - 2e journée : Lyon concède sa première défaite sur la pelouse du Stade de Reims (1-0)

Reims fait déjà chuter l'OL

Le 17/08/2018 à 22:34Mis à jour Le 17/08/2018 à 23:12

LIGUE 1 - Un de chute pour l'Olympique Lyonnais. Le club rhodanien a subi sa première défaite de la saison en championnat, vendredi soir, sur la pelouse du Stade de Reims (1-0). Vainqueur de son premier match sur la pelouse de l'OGC Nice (0-1), la semaine dernière, Reims prend provisoirement les commandes du classement. C'est Pablo Chavarria qui a offert le succès aux Champenois.

L'OL chute déjà. Incapable de trouver des solutions offensives, est déjà retombé dans ses travers aperçus la saison dernière, le club rhodanien a subi sa première défaite de la saison sur la pelouse du Stade de Reims, vendredi soir, en ouverture de la 2e journée de Ligue 1 (1-0).

L’euphorie n’est donc pas retombée pour le Stade de Reims. Une semaine après s’être offert le scalp de Nice à l’Allianz Riviera, le champion de Ligue 2 en titre a remis ça en battant un autre client, Lyon, dans son antre. Une deuxième victoire de rang dans l’élite qui s’est dessinée grâce à un état d’esprit irréprochable et au seul but de Pablo Chavarria inscrit en première mi-temps. Les Champenois sont leaders provisoires du championnat.

Lyon et ses difficultés récurrentes face aux blocs bas

L’Olympique Lyonnais voulait sans douter ramener le Stade de Reims sur terre. À l’arrivée, c’est le promu qui a ramené Lyon à ses études, lui qui éprouve toujours autant de difficultés à s’imposer face à une équipe davantage attachée à (bien) défendre qu’à attaquer. Surtout quand elle sait profiter de ses rares munitions pour faire mal. Ce fut le cas au Stade Auguste-Delaune, où Memphis Depay et Bertrand Traoré, remuants mais pas aidés par Houssem Aouar et Mariano Diaz, sont tombés sur un mur.

Les Rémois ont fait preuve d’une solidarité et d’une solidité de tous les instants pendant 90 minutes. Et il y avait toujours un pied, une jambe, une tête pour contrer les centres ou les tirs adverses. Procédant en contre, Marvin Martin et ses coéquipiers ont même eu le culot de s’offrir les meilleures occasions de la première période. Il sont parvenus à marquer en appuyant sur le côté droit lyonnais - celui de Dubois, trop offensif, et Traoré, trop laxiste dans son repli. Une montée de Ghislain Konan s’est terminée par un centre parfait pour Pablo Chavarria, auteur d’une tête piquée imparable aux six mètres (1-0, 32e).

Reims engrange

Derrière, un OL sans véritable réaction n’a jamais trouvé l’étincelle ou l’accélération pour percer le bloc rémois. Les hommes de Bruno Génésio ont pourtant essayé au retour des vestiaires mais, hormis une tête dévissée de Marcelo (62e) et une frappe de Depay repoussée des deux poings par Edouard Mendy (72e), ils n’ont rien eu à se mettre sous la dent. Pire, Moussa Doumbia (80e) puis Hyunjun Suk (88e) ont loupé le but du break.

Reims peut donc savourer ce succès qui lui permet d’engranger un maximum de points le temps que les grosses écuries s’ajustent. Pour Lyon, il va falloir gommer un défaut qui persiste depuis beaucoup trop longtemps : face aux équipes de moindre niveau, il y a toujours un manque de mordant. S’il n’y arrive pas, le film de sa saison sera tout simplement un remake de l’exercice précédent.

Pablo Chavarria lors de Reims - Lyon / 2e journée de Ligue 1
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0