Getty Images

Lyon s'accroche au podium

Lyon s'accroche au podium

Le 19/04/2019 à 22:39Mis à jour Le 19/04/2019 à 23:20

LIGUE 1 - L'Olympique lyonnais remporté grâce à Memphis Depay et Martin Terrier une victoire logique sur Angers (2-1), vendredi à domicile, non sans avoir donné un but sur un cafouillage de sa défense. L'OL est ainsi assuré de rester troisième à l'issue de cette 33e journée.

Lyon retrouve le goût de la victoire. Pour leur premier match depuis l'annonce du départ de Bruno Genesio à la fin de la saison, les Lyonnais se sont imposés face à Angers (2-1) mettant fin à une série de trois défaites - toutes compétitions confondues - dont deux en championnat, pour s'accrocher au podium de la Ligue 1. Lyon (3e) compte désormais six points d'avance sur Saint-Etienne. Pour Angers, cette première défaite depuis six journées reporte l'officialisation de son maintien, suite à la victoire un peu plus tôt de Dijon face à Rennes (3-2).

On attendait une réaction des Lyonnais après l'annonce, samedi dernier, du départ de leur entraîneur à la fin de la saison. Bruno Genesio lui-même espérait "que cette décision permettrait de gagner des matches et d'être plus libérés." Face à Angers, les joueurs de l'OL, parmi lesquels on retrouvait en titulaires Marcelo, Nabil Fékir et Memphis Depay, ont fait le travail mais tout ne fut pas parfait.

Lyon aime se faire peur

L'OL a largement dominé les débats lors de ce match en entamant très fort la rencontre. Lancé en profondeur par Houssem Aouar, Memphis est venu conclure un premier quart d'heure entièrement à leur avantage en marquant son premier but depuis sept matches toutes compétitions confondues (14e). Martin Terrier a doublé la marque juste avant la mi-temps sur une deuxième offrande d'Aouar (39e), son quatrième sur ses quatre derniers matches de Ligue 1.

Sérieux et appliqués, les hommes de Bruno Genesio ont tranquillement géré la rencontre malgré une efficacité offensive qui a encore laissé à désirer avec 24 tirs pour 11 cadrés et "seulement" deux buts. Mais alors que les Lyonnais se dirigeaient vers leur premier clean-sheet à domicile depuis six journées en championnat, Anthony Lopes puis Lucas Tousart sont venus gâcher la fête. Le gardien lyonnais a d'abord vu sa passe interceptée par Angelo Fulgini avant que Tousart n'inscrive un but contre-son-camp en voulant couper la passe du milieu angevin pour son attaquant (89e).

Les hommes de Bruno Genesio ne seront que peu inquiétés dans les dernières minutes de la rencontre mais ce scénario a montré que les maux lyonnais étaient loin d'avoir été guéris par l'annonce du départ de leur entraîneur. Il reste désormais 5 matches à l'OL pour assurer sa place sur le podium à la fin de la saison. Prochaine étape vendredi prochain sur le terrain des Girondins de Bordeaux.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0