Getty Images

Ligue 1 - Lyon s'impose face à Strasbourg (2-0) lors de la troisième journée, Fekir de retour

Lyon retrouve le sourire

Le 24/08/2018 à 22:42Mis à jour Le 24/08/2018 à 23:03

LIGUE 1 - Lyon se remet à l'endroit. Le club rhodanien a retrouvé le chemin du succès après sa victoire face à Strasbourg, vendredi soir, lors de la 3e journée (2-0). Porté par les buts de Martin Terrier (42e) et Bertrand Traoré (64e), l'OL s'est repositionné de manière provisoire à la 4e place du classement. Entré à la 79e minute, Nabil Fekir a retrouvé la compétition.

Si tout n’a pas été parfait, l’Olympique Lyonnais a rapidement tourné la page de sa défaite face à Reims. Vainqueur facile de Strasbourg (2-0) grâce à des buts de Martin Terrier (42e), pour sa première titularisation contre son ancien club, et de Bertrand Traoré (64e) sur un modèle d’action collectif. Sans Nabil Fekir, Houssem Aouar et Mariano au coup d’envoi, Lyon a attendu le retour des vestiaires pour réellement prendre l’ascendant sur une équipe de Strasbourg qui a enregistré son premier revers de la saison.

Fekir et Aouar sur le banc

Il pourra nous ouvrir des brèches sur les blocs bas, il nous apportera cette folie qui nous a manquée contre Reims.” En prononçant ces mots, Bruno Genesio ne pensait pas à Martin Terrier mais bien à Nabil Fekir. Et pourtant, c’est l’ancien Strasbourgeois qui a honoré sa première titularisation de la saison. Martin Terrier a donné raison à son entraîneur en étant très inspiré pendant toute la rencontre, buteur d’abord puis décisif dans la superbe action collective lyonnaise sur le but du break signé Bertrand Traoré.

En première période, l’Olympique Lyonnais ne s’est créé aucune occasion franche. La faute à un manque de liant criant et à un déchet technique trop important. Bertrand Traoré, sur une demi-volée (7e) Ferland Mendy (10e), Memphis Depay (16e) ou encore Lucas Tousart (21e ont bien tenté leur chance en dehors de la surface mais sans pouvoir inquiéter Mats Sels, le portier alsacien. Côté Strasbourg, Jonas Martin aurait pu ouvrir le score mais il a manqué sa reprise au point de penalty sur un centre de Lionel Carole (12e). Le même Carole mettait plus tard Anthony Lopes à contribution. De retour après sa suspension, le portier lyonnais a repondu présent en détournant la lourde frappe en corner (28e).

Juste avant la pause, Martin Terrier a profité d’une passe imprécise de Mendy pour Depay pour partir dans le dos de la défense et tromper Sels d’une merveille d’intérieur du pied droit (42e). Un but important pour l’OL mais que l’attaquant ne fêtait pas, par respect pour son ancien club.

Une ovation et dix minutes de jeu pour Fekir

Plus à l’aise après l’ouverture du score, l’OL a attendu l’heure de jeu pour doubler la marque sur une action de cent mètres ! A la récupération au poteau de corner, Terrier a combiné avec Rafael avant d’en faire de même avec Diop dans l’entrejeu et de trouver Depay en profondeur. Le Néerlandais a, lui, décalé Traoré seul sur la gauche. Le reste devait tout au talent du burkinabè qui s'est joué de la défense strasbourgeoise pour marquer son deuxième but de la saison.

Bruno Genesio a profité du scénario pour sortir de son banc, Houssem Aouar (74e), Nabil Fekir (79e) et Mariano (87e). Le Champion du monde a reçu une superbe ovation du Groupama Stadium, heureux de le revoir. Celui qui aurait dû quitter le club cet été n’a pas fait des étincelles à l’image de cette action où il a tergiversé pour frapper après un bon décalage de Depay dans la surface. Qu’à cela ne tienne, l’OL a assuré l’essentiel en enclenchant à nouveau la marche avant.

Nabil Fekir lors de Lyon - Strasbourg / Ligue 1
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0