Getty Images

Ligue 1 : Nantes et Reims se neutralisent (0-0)

Nantes ne parvient pas à enchaîner

Le 16/09/2018 à 16:52Mis à jour Le 16/09/2018 à 17:44

LIGUE 1 - Après avoir glané sa première victoire il y a quinze jours contre Strasbourg, Nantes n'est pas parvenu à en enchaîner une deuxième face à Reims ce dimanche (0-0). Les Canaris auraient même pu perdre en fin de rencontre si le but de Mathieu Cafaro n'avait pas été annulé, à raison. Les hommes de Miguel Cardoso sont 17es (5 points). Leur adversaire du jour est 9e (7 points).

Le FC Nantes doit se contenter d'un point après un second match nul à domicile ce dimanche (0-0). Depuis le début de saison, les Canaris n'arrivent toujours pas à gagner chez eux et pourtant, face à Reims, ils ont dominé. Même si la première période ne restera pas dans les annales du football, les Nantais ont pris le ballon à leur compte, laissant Reims dans sa moitié de terrain.

Malgré quelques offensives de part et d'autre, il a fallu attendre la 36e minute de la rencontre pour voir le premier tir cadré. Le jeune Samuel Moutoussamy a récupèré un ballon renvoyé dans l'axe par Yunis Abdelhamid. Il a enroulé sa frappe à mi-hauteur mais Edouard Mendy était présent pour détourner le ballon. Les Nantais s'en souviendront d'Edouard Mendy ! A la 43e minute, le gardien rémois s'est de nouveau mis en valeur à la suite d'une frappe de Lucas Evangelista. Le Brésilien a bien repris du droit un centre de Enock Kwateng mais Mendy était sur la trajectoire. Le FC Nantes a frôlé l'ouverture du score en fin de première période grâce à un coup-franc bien frappé par Lucas Lima mais dans la surface, Diego Carlos a manqué sa tête et Emiliano Sala a été trop court pour reprendre le ballon du pied.

Mendy, héros rémois

La seconde période est partie sur un rythme bien différent de la première. Le Stade de Reims s'est procuré la première grosse occasion en profitant d'une erreur de René Khrin. Sur cette action, Mathieu Cafaro a récupéré le ballon perdu par le Slovène pour transmettre en profondeur à Chavarria mais Diego Carlos a pris le dessus sur l'attaquant argentin en taclant sèchement mais proprement (50e). Un des tournants du match est survenu à la 64e minute suite à une faute de l'ailier rémois Moussa Doumbia aux abords de la surface de réparation. Gabriel Boschilia, entré quatre minutes plus tôt à la place de Moutoussamy a laissé parler sa technique en frappant ce coup-franc. Il a frappé du gauche en contournant le mur, mais Edouard Mendy s'est envolé pour détourner le ballon de nouveau (64e).

En fin de match, le Stade de Reims pensait tenir sa première victoire. Dans un premier temps, un coup-franc très bien placé, obtenu après une faute de Matt Miazga sur Sheyi Ojo, est frappé en retrait sur Rémi Oudin. Ce dernier a frappé de volée mais Kwateng était sur la trajectoire. Le corner qui a suivi était le seul dangereux du match. Cafaro a récupéré un ballon dégagé par la défense. Le meneur de jeu a frappé de volée et a cru au but puisque le ballon a terminé sa course dans les filets. Toutefois, son coéquipier Bjorn Engels a gêné Ciprian Tatarusanu. Même s'il n'a pas touché pas le ballon, il a fait action de jeu. L'arbitre a été obligé d'invalider le but (78e).

Au classement, les Canaris sont 17es avec seulement 5 points tandis qu'avec 7 points, Reims se classe 10e.

0
0