Getty Images

Lyon arrache péniblement le nul à Caen (2-2)

Un point et beaucoup d'inquiétudes pour l'OL
Par Eurosport

Le 15/09/2018 à 18:54Mis à jour Le 15/09/2018 à 19:27

LIGUE 1 - L'OL n'a pu faire mieux qu'un match nul 2-2 à Caen samedi pour le compte de la 5e journée du championnat. A quatre jours de leur début en Ligue des champions, les Gones peuvent s'estimer heureux, avec une égalisation en toute fin de match signée Mendy, alors qu'ils ont évolué à 11 contre 10 pendant près de 40 minutes. Lyon stagne dans le jeu mais remonte à la 5e place.

Ils reviennent de loin, ces Gones. L'OL est passé tout près d'une déconvenue monumentale à Caen, où les hommes de Bruno Genesio ont arraché le point du nul en fin de match pour éviter une troisième défaite en cinq journées (2-2). Le sauveur lyonnais se nomme Ferland Mendy, auteur du but égalisateur face à des Caennais réduits à dix durant une grande partie de la seconde période, puis à neuf dans le temps additionnel. Lyon remonte provisoirement à la 7e place du classement. Caen est 11e.

C'est un point inespéré pour l'OL. Il le doit à l'abnégation de Ferland Mendy, qui s'est arraché sur la gauche de la surface avant de placer une frappe victorieuse du pied droit. Et à Brice Samba, auteur d'une faute de main fatale sur le tir du latéral lyonnais (2-2, 90e). Mais ce point ne masque pas une réalité. Ces Gones ont beaucoup trop de lacunes en ce début de saison et elles ont une nouvelle fois éclaté au grand jour en Normandie. De la fébrilité défensive, du déchet technique et un manque de réalisme offensif qui n'augurent rien de bon avant le rendez-vous face à City mercredi.

Un scénario pourtant favorable

Lyon a pourtant eu la possibilité de préparer beaucoup mieux son retour en Ligue des champions. L'OL aurait dû se faciliter la tâche en Normandie. Déjà parce qu'il a ouvert le score sur un coup franc de Nabil Fekir, avec une anticipation mal inspirée de Samba (0-1, 45e). Sur le premier tir cadré lyonnais, et contre le cours du jeu. Plus agressifs, plus vifs et globalement plus cohérents que les Rhodaniens, les Caennais ont été victimes de leur inefficacité dans les 45 premières minutes (8e, 32e, 41e, 45e).

Mais l'OL n'a pas su profiter de ce scénario favorable. Même après l'expulsion d'Alexander Djiku pour un jeu dangereux sur Fekir (55e), et alors que Claudio Beauvue venait de profiter des largesses défensives lyonnaises pour provoquer et transformer un penalty (1-1, 52e). En supériorité numérique, les Gones ont bien eu des occasions (69e, 75e, 78e), mais ils ont surtout trouvé le moyen de se faire surprendre encore une fois, sur un coup de tête de Prince Oniangué après un coup franc parfaitement botté par Fayçal Fajr (2-1, 73e). Dans une situation favorable, Lyon s'est mis tout seul au bord du gouffre. Avec tant de défauts que le but de Mendy ne peut suffire à les masquer.

La joie de Prince Oniangue et Yacine Bammou (Caen) lors de Caen - OL

La joie de Prince Oniangue et Yacine Bammou (Caen) lors de Caen - OLGetty Images

0
0