Getty Images

Saint-Etienne arrache la victoire face à Angers (4-3) après un match fou

Une folle après-midi et, au bout, un miracle : voilà les Verts dans le top 5

Le 04/11/2018 à 18:56Mis à jour Le 04/11/2018 à 19:32

LIGUE 1 - Ce dimanche, Saint-Etienne s'en est sorti face à Angers (4-3) après avoir été mené deux fois au score grâce à un but dans les derniers instants de Romain Hamouma (90e). Un succès qui permet aux Verts de s'installer à la 5e place du classement. Le SCO stagne à la 15e place.

Menée deux fois au score, minée par une défense toujours aussi fragile, sauvée par la VAR sur une action très litigieuse, l'ASSE doit son salut à un but contre son camp de Manceau et une frappe déviée au bout du temps réglementaire de Romain Hamouma (90e). Ce n'est rien de dire que les Verts, toujours très moyens, s'en sont sortis miraculeusement face à Angers (4-3) ce dimanche. Ce succès leur permet de prendre la 5e place à l'OM avant le déplacement des Phocéens à Montpellier. Le SCO, très valeureux et mené par un fantastique Tait buteur et passeur décisif, reste 15e.

Mais comment Saint-Etienne a-t-il pu s'en sortir ? Entre la faute de main de Ruffier sur l'ouverture du score de Pavlovic (24e), le but de Bahoken (19e) refusé pour une position de hors-jeu loin d'être évidente, l'apathie d'un Subotic complètement hors-sujet sur le troisième but angevin signé par ce même Bahoken (71e) : les hommes de Jean-Louis Gasset ont cumulé les handicaps. Sa charnière Perrin-Subotic toujours aussi lente ne cesse de dérouler le tapis rouge à ses adversaires semaine après semaine et il va falloir que le coach stéphanois s'attaque au problème sous peine de mettre sous cloche ses ambitions européennes. L'ASSE ne marquera quatre buts tous les week-ends.

Le SCO roi des cadeaux

Ce dimanche, elle a pu compter sur la bienveillance d'une arrière-garde angevine anesthésiée. Le SCO a d'abord laisser Diony absolument seul au second poteau sur une remise de Perrin (1-1, 26e), puis a laissé Debuchy (2-1 45+1e) libre de tout mouvement. La défense angevine a même fini par faire le travail elle-même : Manceau a propulsé dans son but un centre de Cabella (73e) et Thomas a détourné la frappe victorieuse d'Hamouma (90e). Difficile de faire pire.

L'ASSE n'en demandait pas tant. Mais après deux nuls et une défaite, cette victoire doit lui permettre de réenclencher un cycle vertueux pour espérer s'accrocher aux places européennes. Une opportunité qui ne doit pas lui faire oublier les carences récurrentes qui ont bien failli lui coûter encore deux points de dimanche.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0