Bluff ou pas bluff ? Le doute plane. Mais Jacques-Henri Eyraud a tenu à mettre les choses au clair avant d'annoncer la prolongation de Dimitri Payet. Sans grande surprise, le président de l'OM a démenti toute rumeur d'une vente de l'Olympique de Marseille. "Le vif du sujet, ce n'est pas ce que j'ai pu lire dans la presse et les médias au sujet de cette énième rumeur de cession de l'OM, a tout de suite précisé le patron olympien. Je remercie toujours les gens qui portent un intérêt y compris financier pour l'Olympique de Marseille. Nous ne sommes pas intéressés à la cession de l'OM. L'OM n'est pas à vendre."

Ligue 1
Le PSG maîtrise alors Tuchel… s'agace : "Franchement, je ne suis pas content"
IL Y A 7 HEURES

Cette précision n'en surprendra pas beaucoup. Mais Jacques-Henri Eyraud se devait de dire au moins un petit mot sur cette information alors que Mourad Boudjellal a mis le feu aux poudres vendredi. L'ancien président du Rugby Club Toulonnais a révélé avoir l'intention de déposer un projet de rachat de l'Olympique de Marseille avec "des investisseurs du Moyen-Orient". "Une banque d'affaire privée est mandatée pour présenter l'offre de rachat à McCourt", a ajouté Boudjellal, qui se présente comme "le porteur du projet" et a tenu à préciser : "On a affaire à des gens sérieux".

Deux autres groupes d'investisseurs sur les rangs

Depuis, une douce folie s'est emparée des suiveurs de la L1 et de Marseille, alors que le club est limité depuis quelques mois sur le plan financier et doit faire des efforts pour réduire la voilure. Surtout que certaines sources de l'AFP annoncent que l'opération portée par Boudjellal monterait en tout à 700 millions d'euros (300 millions pour le rachat, 200 millions d'euros pour "combler les trous", et 200 millions pour le mercato). De quoi faire rêver les supporters phocéens qui aimeraient voir Frank McCourt passer la main. Mieux : deux autres groupes d'investisseurs seraient même sur les rangs et sur le point de faire une proposition de rachat. "C'est peut-être pour cela qu'on s'est dévoilé", a d'ailleurs reconnu l'ancien dirigeant toulonnais dans L'Equipe ce samedi.

D'après l'AFP, certaines sources proches du dossier estiment d'ailleurs que MC Court pourrait être tenté par une offre à 300 millions, histoire de ressortir de l'affaire sans trop de pertes. D'autres à l'inverse insistent sur un "projet à long terme" et précisent que l'Américain ne songerait à vendre que bien plus tard pour réaliser des bénéfices. Le flou demeure. Mais devant l'emballement provoqué par les annonces de Boudjellal, Jacques-Henri Eyraud n'avait en tout cas pas d'autres options : il se devait de réagir. Reste à savoir s'il pouvait faire autre chose que de démentir. Réponse dans quelques jours ou semaines.

Ligue 1
"C’est pas la capitale, c’est Marseille bébé" : Jusqu'où joueurs et clubs peuvent-ils chambrer ?
25/09/2020 À 05:49
Ligue 1
Aouar, Draxler, Sanson : Les gros de L1 vont-ils réussir à dégraisser ?
24/09/2020 À 08:23