Football
Ligue 1

Mbappé : "J'ai l'impression qu'on joue à quatre dans une équipe de five"

Partager avec
Copier
Partager cet article

Paris Saint-Germain's French forward Kylian Mbappe

Crédit: Getty Images

ParSimon Farvacque
15/01/2020 à 23:10 | Mis à jour 16/01/2020 à 07:04

LIGUE 1 - Kylian Mbappé a brillé mercredi, au cœur du quatuor offensif parisien qui alimente tant de discussions. Il a inscrit deux buts sur la pelouse de Monaco, où le PSG s'est imposé en match reporté de la 15e journée (1-4). Puis il s'est montré tout aussi inspiré face à un micro, à l'heure de relativiser la puissance de frappe que représente son association avec Neymar, Icardi et Di Maria.

Comment se sont comportés les quatre de devant ? C'est le prisme par lequel tous les matches du PSG sont analysés en ce moment. Celui de mercredi à Monaco n'a pas échappé à la règle, alors que Thomas Tuchel a aligné d'entrée, pour la troisième fois de suite, son fameux quatuor constitué de Neymar, Kylian Mbappé, Mauro Icardi et Angel Di Maria. Mbappé, auteur d'un doublé sur la pelouse de son ancien club lors de la large victoire parisienne (1-4), s'est amusé de l'obsession que suscite cette association, au micro de Canal + : "Je pense qu'on parle un peu trop des quatre de devant… j'ai l'impression qu'on joue à quatre dans une équipe de five. On joue à onze."

Relancé sur la nécessité, pour les quatre joueurs en question, de faire évoluer leur jeu pour rendre possible leurs titularisations conjointes, Mbappé a relativisé la progression entrevue par rapport au match de dimanche dernier, déjà face à Monaco (3-3 au Parc). "C'est sur la durée qu'on va voir si on est capable de faire les efforts défensifs dont l'équipe a besoin", a estimé l'attaquant de 21 ans. Son coach s'est montré plus enthousiaste : "On a été meilleur dans le management du risque, où et quand on perd le ballon, dans la mentalité lors des contre-pressings, lors de la fermeture des espaces. Dans tous ces domaines, c'était mieux."

Ligue 1

Cette fois, Paris a fait la loi

15/01/2020 À 21:57

Dans le registre défensif, c'est notamment Di Maria qui a fait forte impression à Louis II, lors de ce match en retard de la 15e journée de Ligue 1. D'autant plus que son manque de volume de jeu avait été fustigé dimanche. L'Argentin a été au départ de nombreuses actions dangereuses, en récupérant le ballon depuis son camp. Comme sur le premier but parisien, par exemple, où il a délivré dans la foulée une passe décisive à Mbappé, la sixième qu'il a adressée à son jeune coéquipier cette saison en L1.

Angel Di Maria tente de récupérer le ballon dans les pieds de Wissam Ben Yedder

Crédit: Getty Images

"On laisse les superlatifs pour les gens de dehors"

Mauro Icardi quant à lui s'est montré plus discret, avant de sortir à la 71e minute, sans avoir trouvé le chemin des filets. Neymar, en revanche, a réalisé plusieurs gestes de grande classe, souvent en une touche de balle. Il termine le match avec un but sur penalty et une offrande pour Mbappé, dans le temps additionnel. Le Brésilien en est à huit rencontres de suite, toutes compétitions confondues, en marquant au moins une fois. Son club en est à neuf matches d'affilée en inscrivant au moins trois buts. L'armada offensive de Paris tourne à plein régime.

"On sait qu'on est des très bons joueurs", a déclaré Kylian Mbappé après la rencontre. Le problème est presque plus sémantique que tactique à ses yeux. "Les histoires de 'Quatre Fantastiques' tout ça, ce n'est pas notre truc, avance-t-il. Nous on veut aider l'équipe à gagner, on veut gagner des trophées. On laisse les superlatifs pour les gens de dehors."

Kylian Mbappé (Paris Saint Germain)

Crédit: Eurosport

Ligue des champions

Des stats à la Messi mais aussi très imprécis : le paradoxe Neymar

HIER À 07:28
Ligue des champions

Taquin, Mbappé chambre Perrin sur ses crampons

09/08/2020 À 10:53
Dans le même sujet
FootballLigue 1MonacoParis Saint-GermainPlus
Partager avec
Copier
Partager cet article