Getty Images

Cette fois, Paris a fait la loi

Cette fois, Paris a fait la loi

Le 15/01/2020 à 22:57Mis à jour Le 15/01/2020 à 23:13

LIGUE 1 - Ce n'était pas la même histoire. Trois jours après avoir été accroché par Monaco au Parc des Princes (1-1), le Paris Saint-Germain a imposé sa supériorité au club de la Principauté mercredi à Louis-II (1-4), avec un doublé de Kylian Mbappé et des buts de Neymar et Pablo Sarabia. Le PSG prend huit points d'avance sur Marseille en tête du classement.

Cette fois, il n’y a pas vraiment eu match. Trois jours après un nul spectaculaire au Parc des Princes (3-3), le PSG a logiquement pris le meilleur sur une équipe de Monaco sans doute émoussée ce mercredi (1-4) en match en retard de la 15e journée de Ligue 1. Kylian Mbappé (auteur d’un doublé), Neymar et Pablo Sarabia ont trouvé le chemin des filets pour les Parisiens, qui comptent désormais huit points d’avance sur leur dauphin marseillais.

Contrairement à Thomas Tuchel, qui a opéré une rotation dans le secteur défensif, Robert Moreno a aligné exactement le même onze de départ que dimanche dernier. Monaco a toutefois montré un visage bien moins séduisant que sur la pelouse du Parc trois jours plus tôt. Pris à la gorge par des Parisiens incisifs, les Monégasques n’ont que trop rarement su se montrer dangereux. Pire : ils ont craqué à deux reprises au cours des 45 premières minutes. D’abord sur un duel remporté par Kylian Mbappé face à Benjamin Lecomte (0-1, 24e). Ensuite sur un penalty - généreux - transformé par Neymar (0-2, 45e+2).

Neymar a marqué lors de la victoire du PSG à Monaco

Neymar a marqué lors de la victoire du PSG à MonacoGetty Images

L'ASM n'avait plus assez d'essence dans le moteur

Bien plus serein derrière et toujours aussi menaçant en attaque, le PSG s’est globalement contenté de gérer cet avantage au cours d’un second acte disputé sur un faux rythme. En face, les Monégasques manquaient visiblement de jus pour tenir la dragée haute aux champions de France. A peine entré en jeu, Pablo Sarabia a enfoncé le clou d’une reprise du droit (0-3, 72e). Tiémoué Bakayoko a profité d’une sortie hasardeuse de Keylor Navas pour sauver l’honneur (1-3, 87e) mais Mbappé lui a répondu dans la foulée, signant ainsi un doublé (1-4, 90e+1).

Battu dans son antre pour la première fois depuis la réception de Marseille mi-septembre (3-4), Monaco rate l’occasion de se rapprocher du podium et stagne en milieu de tableau (9e). Paris, de son côté, repousse l’OM à huit longueurs. Surtout, les protégés de Tuchel ont remis les pendules à l’heure par rapport à la rencontre de dimanche, tout en ayant permis à certains cadres de souffler (Marco Verratti, Juan Bernat, Marquinhos…). Tous les voyants sont donc au vert pour le club de la capitale.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0